Montpellier et Tours s'inclinent pour la deuxième journée de Ligue des champions

Théo Faure et les Montpelliérains se sont inclinés à domicile face à Jastrzebski. (Sy. Thomas/ L'Équipe)

Montpellier a concédé sa deuxième défaite en autant de matches sur la scène européenne face aux Polonais de Jastrzebski, mercredi (3-1). Tours a subi la loi des Italiens de Civitanova (3-1).

Les semaines se suivent et se ressemblent en Ligue des champions pour Montpellier. Les Héraultais ont concédé leur deuxième défaite en autant de rencontres ce mercredi face aux Polonais de Jastrzebski (3-1 : 25-23, 19-25, 25-23, 25-20). Malgré la perte du premier set, les Polonais, emmenés par les Français Benjamin Toniutti (1 point), Stephen Boyer (16 points) et Trevor Clévenot (16 points) ont accéléré pour dominer et empocher le deuxième set.

lire aussi : Calendrier et résultats du groupe A

Les troisième et quatrième sets ont été serrés et auraient pu tourner à l'avantage du MHSC. Mais Montpellier, en plein apprentissage du plus haut niveau européen, n'a pas fait le poids face à ce cador européen. Jastrzebski remporte un deuxième succès en deux matchs. Avec cette deuxième défaite, Montpellier est troisième du groupe A avant de se déplacer à Novi Sad (Serbie) le 30 novembre.

Tours également battuScénario à peu près identique pour Tours face au Civitanova de Barthélémy Chinenyeze. Malgré le gain du premier set (25-20) après un début de feu, Benjamin Diez et ses coéquipiers n'ont pas su résister au sursaut d'orgueil italien. Si les deuxième et troisième sets ont été serrés mais à l'avantage des visiteurs, les Tourangeaux, malgré les 24 points du pointu Aboubacar Drame, n'ont pas existé dans la dernière manche pour s'incliner en quatre sets (25-20, 20-25, 22-25, 13-25). Tours, emmené par son coach Marcelo Fronckowiak, est deuxième du groupe C de Ligue des champions avec une victoire et une défaite au compteur, derrière la Lube.

lire aussi : Calendrier et résultats du groupe C

« On a pris une leçon, c'est aussi simple que cela, soulignait le capitaine et passeur bosnien du TVB Zeljko Coric. On doit analyser vite ce qui s'est passé pour progresser. On sait que Civitanova est l'une des meilleures équipes d'Europe et on a vu ce qui nous séparait d'eux. » De son côté, auteur d'un match de patron au centre, Barthélémy Chinenyeze (10 points), avouait mieux respirer après ce succès important pour la Lube. « n a subi d'entrée leur pression au service, avant d'inverser progressivement le rapport de force. On ne s'est pas énervés, on a joué notre jeu, en prenant beaucoup de plaisir. C'est de bonne augure pour la suite de notre saison », a confié le champion olympique français de 24 ans.