Morata, le compte n'y est pas

SO FOOT
So Foot

Au bout d'un gros quart d'heure, les fans de Chelsea avaient compris. Compris qu'Álvaro Morata n'était pas dans un bon soir, et que la perspective de faire trembler les filets allait être très difficile pour lui. Totalement seul face à Petr Čech après une grossière erreur de l'arrière-garde d'Arsenal, l'Espagnol aurait dû ouvrir le score. Feinter le gardien tchèque et s'ouvrir le but. Trouver l'angle adéquat. Cadrer, au moins. Au lieu de ça, l'avant-centre a envoyé une horrible passe à trois mètres des cages. Affreux. Comme son match, finalement.

À l'origine d'un but... adverse


Car si les supporters des Blues pouvaient craindre un faible rendement durant une heure trente, ils n'imaginaient tout de même pas voir leur avant-centre rater pratiquement tout ce qu'il entreprenait. Le cauchemar de l'international s'est en effet prolongé jusqu'au bout de cette soirée divertissante…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages