Mort d’Ari Boulogne : "Il y avait souvent, des cris, des disputes et de la violence", révèlent ses voisins

Capture TV France 2 via Bestimage

Quelle vie menait Ari Boulogne à l’aube de sa mort ? Celui qui se revendiquait comme le fils de l’acteur Alain Delon est mort dans la nuit du 19 au 20 mai dernier à l’âge de 60 ans. Le Parisien s’est rendu à son domicile, dans le XVème arrondissement de Paris. Là-bas, ils ont rencontré ses voisins qui ont raconté ce qu’il se passait dans l’intimité de son appartement parisien, comme le média le rapporte le samedi 20 mai 2023. Selon eux, le sexagénaire était malade. "Immobilisé à cause de sa maladie, il ne sort jamais. Cela fait au moins un an que je ne l’ai pas vu." Ari Boulogne refusait de quitter son domicile, au point de ne pas faire venir une entreprise de désinsectisation "parce qu’il faudrait qu’il quitte son logement durant quatre heures". Pourtant, l’homme ne vivait pas seul. Il habitait avec sa compagne Yasmina. C’est par ailleurs elle qui avait découvert son corps - un corps en décomposition avancée lors de sa découverte par les secours. Pourquoi ne pas avoir signalé sa mort immédiatement ? La famille affirme avoir découvert sa mort à son retour d’un long voyage de province, des propos mis à mal par les témoignages des voisins. Selon ces derniers, des tensions régnaient à leur domicile. "Chez eux, il y avait souvent, des cris, des disputes et de la violence", avait relaté l’un des voisins.

Pire encore, Ari Boulogne était sous l’emprise de la drogue. "Il ne parvenait pas à se déplacer et surtout, il était toxicomane. Tous les jours, ici, c’était le bal des livreurs de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plus de contenus provenant de