Mort de Kobe Bryant: l’immense joueur de basket était un grand passionné de foot

RMC Sport

Il marque ses premiers paniers quand Marco van Basten aligne les buts avec l'AC Milan: Kobe Bryant, décédé dimanche, n'a jamais caché sa passion pour le football, née en Italie où il a grandi. Et son décès a profondément ému le monde du ballon rond, qui perd un grand fan.

"Nous n'avons pas de mots pour exprimer à quel point nous sommes choqués". Cet hommage, publié quelques minutes après l'annonce de la mort du basketteur dans un accident d'hélicoptère, est celui du club milanais, qui associe son message à une photo de "Kobe", maillot rossonero sur les épaules, son légendaire n°24 floqué sur le dos et son sourire aussi large que mythique aux lèvres.

Loin d'être anodin: Milan, c'est ici que trouve son origine l'amour qu'a porté la légende de la NBA très tôt pour le football, lui, le basketteur des Etats-Unis où le "soccer" n'a que peu de place.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Il a grandi en Europe

Car c'est en Europe que le "Black Mamba" a grandi, accompagnant son basketteur de père Joe à l'issue de sa carrière NBA, lorsque celui-ci tente l'aventure européenne dans divers clubs d'Italie à partir de 1984. Soit précisément trois ans avant l'arrivée de van Basten dans le club lombard, où il remportera le Ballon d'Or un an plus tard.  

"Je suis un pur rossonero"

"J'ai le sang rossonero, je suis un pur rossonero", dira bien plus tard la légende de la NBA à une chaîne de télévision sportive américaine hispanophone, réavouant son respect pour...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi