Mort de l'entraîneur René Cordier

René Cordier avec Anne-Sophie Mathis, ex-championne WBA des super-légers. (D. Boulanger/Presse Sports)

René Cordier (76 ans) est décédé vendredi à Nancy. Faisant de Dombasle Boxe un très grand club, il avait notamment entraîné Anne-Sophie Mathis, plus grande boxeuse professionnelle française, et David Guérault, ex-champion d'Europe des mouche et coq.

René Cordier, qui luttait contre la maladie, est décédé à 76 ans, vendredi à l'hôpital de Nancy. Il avait fait de Dombasle Boxe (Meurthe-et-Moselle) un très grand club et avait entraîné de nombreux champions.

Né à Sommerviller (Meurthe-et-Moselle) en septembre 1946, titulaire d'un... CAP motoculture, il était venu à la boxe à quinze ans. Après une altercation avec un ado de son âge qui boxait, il avait décidé de s'inscrire au club de Dombasle. Après 48 combats amateurs, il se dirigeait vers la fonction d'entraîneur en 1968. « Je peux voir dès la première séance si je vais pouvoir faire un champion d'un nouveau venu, confiait-il au magazine de la ville de Dombasle. Je regarde avant tout la force de caractère et la persévérance. Pour réussir, il faut travailler, travailler et encore travailler. »

Entraîneur d'Anne-Sophie Mathis


Cordier a notamment entraîné Anne-Sophie Mathis, ex-championne WBA des super-légers, plus grande boxeuse professionnelle française (victorieuse de Myriam Lamare et d'Ann Holm, par K.-O. au Nouveau-Mexique), David Guérault, ex-champion d'Europe des mouche et des coq, et les champions de France Nordine Mouchi, Tuncay Kaya et Greg Tony. Mouchi a également été champion du monde juniors et quart de finaliste aux Jeux Olympiques de 1996.

L'Équipe présente ses condoléances les plus émues à son épouse, à sa famille et à ses proches.

lire aussi


Toute l'actu de la boxe