Mort de Robert Herbin : "C'était un entraîneur honnête et rigoureux", témoigne Gérard Janvion, ancien joueur de l'AS Saint-Étienne

franceinfo
Franceinfo

Robert Herbin est mort lundi 27 avril à l'âge de 81 ans. "C'était un entraîneur honnête et rigoureux, j'ai beaucoup de peine", a témoigné sur franceinfo, Gérard Janvion, ancien joueur de l'AS Saint-Étienne et de l'équipe de France. "J'ai appris son hospitalisation mais je ne m'attendais pas à cette nouvelle-là". "C'est grâce à lui si j'ai fait une carrière de haut niveau aussi longtemps. Il a su donner leurs chances aux jeunes", a confié le Martiniquais Gérard Janvion.

Quelle est votre première réaction à la mort de Robert Herbin ?

J'ai appris son hospitalisation mais je ne m'attendais pas à cette nouvelle-là. Je savais qu'il était un peu fatigué. Je suis arrivé en 1972 à Saint-Etienne, c'était le début de sa carrière de jeune entraîneur. Il a intégré énormément de jeunes du centre de formation. C'est grâce à lui si j'ai fait une carrière de haut niveau aussi longtemps. Il a su donner leurs chances aux jeunes. J'ai beaucoup de peine.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Qu'est-ce qu'il vous a apporté ?

Je suis arrivé après les jeunes qui avaient participé à la coupe Gambardella notamment. Il y a eu Pierre Repellini, Alain Merchadier, Christian Lopez. Je venais des Antilles [Martinique]. Il m'a donné ma chance car je suis arrivé après des joueurs beaucoup plus expérimentés que moi. Il a su me donner ma chance et j'ai su la saisir (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi