La mort de Tapie - Bernard Hinault sur Bernard Tapie : « Un personnage hors du commun »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un « battant », un « homme de défis » : la légende du cyclisme Bernard Hinault a rendu hommage à Bernard Tapie, décédé dimanche, qui fut le créateur de l'équipe La Vie Claire, la dernière du champion français. « C'était un personnage hors du commun », a déclaré à l'AFP Bernard Hinault, à qui Tapie, mort ce dimanche, avait tendu la main fin 1983 pour bâtir une équipe, La Vie Claire, autour de lui. « Je sortais d'une opération, il m'a fait confiance », a rappelé le Breton, qui allait ensuite gagner en 1985 un cinquième Tour de France sous les couleurs de cette formation avant de terminer sa carrière, l'année suivante, en enflammant le Tour gagné par son coéquipier américain Greg LeMond. lire aussi Tapie, une vie en clair-obscur « Je l'avais eu au début de l'année au téléphone. Il m'avait dit : ''On s'accroche. Il faut se battre, il faut y croire''. C'était son côté battant », a ajouté Hinault qui a fait part de sa « tristesse ». Bernard Hinault « Il y a ceux qui gagnent et ceux qui perdent, lui faisait partie de la première catégorie » Le champion français avait gardé contact de temps à autre avec Tapie, après que l'homme d'affaires s'était détourné du cyclisme pour se consacrer au football puis à la politique. « Il avait envie de toucher à tout. Peut-être a-t-il fait une erreur d'aller en politique, mais c'était son choix », a estimé Hinault, qui se souvient avoir été invité par le patron de l'OM lorsque Marseille avait gagné la Ligue des champions en 1993. lire aussi Toutes les réactions à la mort de Bernard Tapie Y a-t-il eu un avant et un après Tapie dans le cyclisme, comme l'a souvent avancé Cyrille Guimard, l'ancien mentor de Hinault dans l'équipe Renault ? Le Breton relativise : « On a dit que Tapie avait amené l'augmentation des salaires dans le vélo avec Greg LeMond. Mais Greg ne touchait pas plus que moi. On oublie que le dollar était à 10 francs à l'époque. » Quant aux controverses suscitées par l'ancien ministre, décédé à l'âge de 78 ans, Hinault a tranché : « Il y a ceux qui gagnent et ceux qui perdent. Lui faisait partie de la première catégorie. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles