La mort de Tapie - Jean-Philippe Durand, à propos de Bernard Tapie : « On est forcément marqué »

·2 min de lecture

Milieu de Marseille de 1991 à 1997, Jean-Philippe Durand a côtoyé durant plusieurs années Bernard Tapie, dont la façon de faire et de motiver l'a profondément marquée. Jean-Philippe Durand (ancien milieu de l'OM, vainqueur notamment de la Ligue des champions en 1993) : « Je ressens beaucoup de tristesse. C'est quelqu'un que j'ai largement côtoyé pendant plusieurs années, avec un projet commun qui a abouti (la victoire en C1). Et quand on côtoie un personnage comme Bernard Tapie, on est forcément marqué. Il avait une force de persuasion et une force de caractère qui rejaillissaient sur tous ceux qui l'entouraient, et une capacité à transcender ses collaborateurs. J'avais une relation un peu particulière avec lui, j'analysais beaucoup son comportement, sa façon de faire, sa relation avec les gens, sa capacité à raconter des mensonges pour la bonne cause. Et lui savait ça, car il avait cette forme d'intelligence dans sa relation avec les gens, il savait que je comprenais son manège. Parfois, quand on était dans le vestiaire et qu'il parlait à un joueur en lui disant une grosse connerie pour le motiver, moi j'avais un petit sourire et il me regardait et me faisait un clin d'oeil. Jean-Philippe Durand, à propos de Bernard Tapie « Il jaugeait très bien les gens, c'était une grande force chez lui » Il jaugeait très bien les gens, c'était une grande force chez lui. J'ai beaucoup appris avec lui, sur la façon de se comporter, de motiver les gens, en leur expliquant que lorsqu'on a un projet qui peut être très ambitieux, beaucoup de choses sont possibles, même si je pense qu'il y avait beaucoup de gens sceptiques sur sa capacité à gagner la Coupe d'Europe. Il en était persuadé, et surtout il persuadait les joueurs que c'était possible. Les gens se dépassaient pour aller chercher quelque chose d'exceptionnel. Ça a été un grand pas en avant pour Marseille et le foot français. Je n'ai jamais connu quelqu'un capable de motiver autant que lui, et en toutes circonstances. Il était extrêmement fin et intelligent dans l'analyse des situations et des gens. » lire aussi Bernard Tapie à l'OM, premier pour l'éternité à remporter la Ligue des champions Jean-Marc Ferreri (ancien joueur de l'OM) : « Une admiration sans borne pour cet homme »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles