Les morts marquantes dans le monde du sport en 2022

Bill Russell, Mike Birch et Patrick Tambay. (L'Equipe)

Athlètes, dirigeants et autres acteurs du monde du sport - hors football (*) -, ils nous ont quittés en 2022. Dernier hommage en images.

Bernard Quilfen (cyclisme). Coureur professionnel pendant 5 ans, Bernard Quilfen s'est éteint le 29 janvier à 72 ans. Coéquipier de Bernard Hinault, il a participé trois fois au Tour de France et a même remporté une étape en 1977. Il s'est reconverti en directeur sportif adjoint, d'abord pour Renault puis pour Super U et Cofidis.

lire aussi : (*) Foot - Ils sont morts en 2022

Charles Greene (athlétisme). Décédé le 14 mars à 76 ans, Charles Greene est un champion olympique. Malgré une blessure, l'Américain est sacré à Mexico, en 1968, sur le relais 4x100 m, avant de rafler le bronze sur l'épreuve reine en individuel. Il a également été corecordman du monde, égalant Jim Hines et Ronnie Ray Smith dans le cercle des premiers hommes sous la barre des 10 secondes (9''9).

Federico Martin Aramburu (rugby). Le 19 mars, à 42 ans, Federico Martin Aramburu est assassiné dans un bar par un militant d'extrême-droite. L'Argentin, arrivé en France en 2004, est double champion de France avec le Biarritz Olympique. Il jouera ensuite pour Perpignan puis Dax et finira troisième du Mondial 2007 avec l'Argentine.

Vincent Jacquet (cyclisme). Vincent Jacquet s'est subitement éteint le 30 mars, à l'âge de 52 ans. Ancien directeur national technique de la Fédération française de cyclisme, il était également le directeur du Centre mondial de l'UCI.

Pedrie Wannenburg (rugby). Avant son décès dans un accident de voiture le 22 avril à 41 ans, Pedrie Wannenburg a joué 4 ans en Top 14. Champion de France en 2013 avec Castres, le troisième-ligne sud-africain prendra ensuite la direction d'Oyonnax, où il sera vice-champion de France dès 2014.

Michel Barbot (handball). Décédé le 29 avril à 69 ans, Michel Barbot a été pendant 20 ans le manager de l'équipe de France de handball. De 1997 à 2017, il a participé dans les coulisses à toutes les épopées du handball français et s'est distingué par ses rapports très étroits avec la génération dites des « Experts ».

Tony Brooks (Formule 1). Le 3 mai dernier, Tony Brooks est mort à l'âge de 90 ans. Ancien pilote automobile, il a disputé 5 saisons de Formule 1, entre 1956 et 1961. Avec à la clé 6 victoires, 10 podiums et surtout une deuxième place au classement des pilotes au terme de la saison 1959. Le Britannique était le doyen des pilotes vainqueurs de Grand Prix.

Jean Carrère (rugby). Le 27 mai, Jean Carrère s'est éteint à 92 ans. L'ancien international du XV de France (au centre derrière le joueur en blanc sur notre photo) a fait toute sa carrière en France (Paris, Vichy, Toulon, Perpignan, Argelès) de 1955 à 1964. Il était membre de l'équipe de France de 1958, qui a battu pour la première fois les Springboks en Afrique du Sud. Le troisième-ligne demandera à ne plus être sélectionné à partir de 1960, après avoir pris un tir de revolver dans un pied dans une boîte de nuit en Argentine.

Xavier Richefort (journaliste). Journaliste sur la la chaîne L'Équipe, Xavier Richefort s'est éteint le 22 juillet à 59 ans. Passionné de volley, cette figure historique de la chaîne a animé des plateaux pendant plus de 20 ans. Sa joie de vivre et sa voix rauque le faisaient apprécier autant de ses collègues que des téléspectateurs.

Bill Russel (basket). Décédé le 31 juillet à 88 ans, Bill Russell a marqué la NBA de son empreinte. L'ancien joueur des Boston Celtics est le joueur le plus titré de l'histoire, avec 11 bagues de champion et 5 titres de MVP. Il est également le premier Noir à avoir occupé un poste d'entraîneur dans les sports professionnels américains.

Herman Van Springel (cyclisme). Professionnel de 1965 à 1981, Herman Van Springel est décédé le 25 août, à 79 ans. Le Belge s'est distingué en remportant 7 fois le Bordeaux-Paris. Il a également remporté 9 étapes sur Tour de France et le maillot vert 1973, en plus d'être sacré champion de Belgique sur route en 1971.

Phil Read (moto). Décédé à 83 ans le 6 octobre, Phil Read est septuple champion du monde de moto. Surtout, il est le premier, 28 ans avant Valentino Rossi, à avoir remporté le titre en 125 cm3, 250 cm3 et 500 cm3.

Jacques Hélaine (tennis de table). Ancien pongiste international français, Jacques Hélaine s'est éteint le 20 octobre à 81 ans. Quadruple champion de France en double, il avait assuré un intérim de 7 mois à la tête de la Fédération française de tennis de table en avril 2011.

Mike Birch (voile). Le 26 octobre, Mike Birch est décédé à 90 ans. Le Canadien, qui vivait en France, s'est distingué en remportant la première Route du Rhum, en 1978. Il continuera une longue carrière de navigateur, jusque 2007 lors de la Transat Jacques-Vabre, alors qu'il a 76 ans.

Benoît Dauga (rugby). Ancien capitaine du XV de France, Benoît Dauga est décédé le 3 novembre. Joueur lors du Grand Chelem de 1968, le premier pour la France, celui qui évoluait en deuxième ou en troisième ligne a été capitaine des Bleus à 9 reprises. Il deviendra ensuite président du Stade Montois entre 2003 et 2006.

Georges Groine (rallye-raid). Décédé le 30 novembre dernier, Georges Groine avait 88 ans. Le Français a réalisé un doublé sur le Paris-Dakar dans la catégorie des camions en 1982 et 1983. Ce qui ne l'a pas empêché de continuer dans l'intendance de la compétition après sa retraite sportive. Il compte 27 participations à la course, en coureur ou dans l'intendance.

Davide Rebellin (cyclisme). Heurté par un camion, Rebellin est mort le 30 novembre à 51 ans. Triple vainqueur de la Flèche wallonne, il remporte également le Paris-Nice de 2008. L'Italien aura eu une carrière longue de 30 saisons et remportera une étape du Tour d'Italie, en 1996.

Walter Bénéteau (cyclisme). Retrouvé mort à Bali le 11 décembre dernier, Walter Bénéteau est décédé à 50 ans. Le Français a couru sept fois le Tour de France, a remporté les Boucles de l'Aulne en 2000 et a fini second du Championnat de France sur route en 2001.

Patrick Tambay (Formule 1). Patrick Tambay s'est éteint le 4 décembre à l'âge de 73 ans. Ancien pilote, sa carrière s'est étirée de 1977 à 1989. Mais son apogée reste incontestablement ses deux victoires en Formule 1, en 1982 et en 1983, alors qu'il courait pour Ferrari. Le Français se classera même 4e du classement des pilotes au terme de la saison 1983.

Nick Bollettieri (tennis). Décédé le 4 décembre à 91 ans, Bollettieri a entraîné les plus grands du tennis. Boris Becker, Andre Agassi, les soeurs Williams ou encore Maria Sharapova, tous ont reçu des conseils de l'Américain, entré au Hall of Fame du tennis en 2014.

Philippe Streiff Formule 1). Décédé le 23 décembre à 67 ans, Philippe Streiff étai un remarquable pilote de Formule 1. Mais après 4 ans de carrière, entre 1984 et 1988, le Français est victime d'un grave accident et survit à ses blessures. Il devient alors tétraplégique et s'engage pour un monde plus habitable pour les handicapés. Conseiller à la délégation interministérielle pour le handicap, il luttera par exemple pour permettre aux handicapés de passer le permis. Une résolution acceptée dès 1995.