Le motard Edwin Straver est mort

Fabien Gaillard
motorsport.com

L'édition 2020 du Dakar, la première organisée en Arabie saoudite, avait déjà été endeuillée lors de la septième étape par le décès du motard portugais Paulo Gonçalves, victime d'une chute. Malheureusement, il faudra compter un deuxième mort puisque le motard Edwin Straver, accidenté dans l'avant-dernière étape, a succombé à ses blessures, une semaine après l'arrivée du rallye-raid. C'est la famille de Straver qui a annoncé la terrible nouvelle. Le Néerlandais avait 48 ans. 

Sa lourde chute est survenue dans la dernière portion de la 11e étape. Ses compagnons de route Olivier Pain et Mirjam Pol ont été les premiers sur les lieux de l'accident et ont immédiatement activé le bouton d'alerte. Les médecins de l'organisation sont arrivés sur place peu après et ont débuté la réanimation, après une dizaine de minutes d'arrêt cardiaque. Straver, souffrant d'une fracture dans la partie supérieure de la colonne cervicale, avait ensuite été transféré dans un hôpital de Riyad, où il est resté quelques jours avant qu'il soit décidé, en dépit de sa situation très critique, de le rapatrier aux Pays-Bas. C'est là qu'il s'est finalement éteint, entouré de ses proches.

Edwin Straver s'est aligné cette année sur son troisième Dakar au guidon d'une KTM 450 EXC. Vainqueur en 2019 de la catégorie "Original by Motul", celle des pilotes engagés sans assistance, il participait une nouvelle fois au Dakar dans cette catégorie. Seul l'organisateur du rallye, ASO, fournit des ressources aux pilotes de ce que l'on appelait autrefois les "malles-moto". Il est le 26e concurrent à mourir depuis la création du Dakar, le 21e motard.

La rédaction de Motorsport.com présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi