Moto - Endurance - Des 24 Heures du Mans très indécises

·3 min de lecture

À partir de ce jeudi, 47 machines ont rendez-vous sur la piste du Circuit Bugatti au Mans à l'occasion de la 44e édition des 24 Heures du Mans motos, qui s'annoncent très disputées. Difficile de dégager un favori dans la liste des seize machines engagées dans la catégorie phare (EWC) des 24 Heures du Mans motos, reportées de deux mois en raison de la pandémie et dont le départ sera donné samedi à midi (à suivre sur La Chaine L'Equipe). Les six constructeurs de deux-roues vont s'affronter (premiers essais qualificatifs ce jeudi en fin d'après-midi) pour cette victoire de prestige : Honda, Suzuki, Kawasaki, Yamaha, BMW et Ducati. La liste des engagés présente dix anciens vainqueurs des 24 Heures motos, dont deux membres du trio vainqueur l'an dernier au guidon de la Honda du F.C.C. TSR Honda France, Mike di Meglio et l'Australien Josh Hook qui feront équipe cette fois avec le Japonais Yuki Takahashi, ancien pilote de Grands Prix. Le team champion du monde 2020 aura également un fort accent japonais puisque l'équipe sarthoise du SERT (3e en 2020) s'est associée au préparateur japonais Yoshimura pour préparer une Suzuki GSX-R 1000 dotée de pneus Bridgestone et confiée à Gregg Black, Xavier Simeon, Sylvain Guintoli, pilote essayeur de la marque en MotoGP et Kazuki Watanabe (remplaçant).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Du côté de Yamaha, c'est l'équipe autrichienne YART, en pole de l'édition 2020 et meilleurs temps de la première séance d'essais libre ce jeudi matin devant la #1 du SERT, qui engage la R1 officielle. Marvin Fritz, Niccolò Canepa et Karel Hanika se la partageront. Plusieurs teams privés tenteront également de faire briller les couleurs de Yamaha : les Polonais de Wòjcik Racing Team (#77), VRD Igol Pierret Expériences (#333), 3ART Best Of Bike (#36) et Team Moto Ain (#96), qui s'est offert les services d'un quarantenaire rugissant, Randy de Puniet. C'est le Webike SRC Kawasaki France Trickstar mené par Gilles Stafler qui représente Kawasaki, le constructeur le plus victorieux dans la Sarthe (14 succès). Après des essais compliqués mais une belle deuxième place l'an dernier grâce à la régularité de son équipage Guarnoni-Nigon-Checa, reconduit cette année, le team a troqué ses pneus Michelin contre des Dunlop qui pourraient rendre l'association redoutable. Le Tati Team Beringer Racing (#4), qui a signé ce jeudi matin le troisième chrono des essais, visera une place d'honneur avec Alan Techer, Sébastien Suchet et Julien Enjolras.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Meilleur temps des essais privés disputés mardi BMW, qui rêve de détrôner les équipes japonaises s'est offert les services de l'Espagnol Javier Forés, ancien acteur du championnat du monde Superbike. Il partagera le guidon d'une BMW M1000RR à l'aéro très travaillée avec Markus Reiterberger, Ilya Mikhalchik et Kenny Foray (pilote de réserve). Performante en vitesse pure mais ralentie par des problèmes en tout genre l'an dernier, la Ducati Panigale du team ERC sera pilotée par Louis Rossi, Mathieu Gines et Etienne Masson, qui rouleront avec des pneus Michelin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles