Moto - GP de France - Pas de fan zones pour suivre le Grand Prix de France de MotoGP

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le projet d'installer des fan zones sur cinq circuits pour suivre le Grand Prix de France (16 mai) a été abandonné par les organisateurs. Le Grand Prix de France prévu du 14 au 16 mai au Mans se tiendra à huis clos, mais pour permettre aux amateurs de moto de suivre tout de même la course ailleurs que devant leur télé, les organisateurs souhaitaient installer des fan zones sur cinq circuits en France, à Carole/Villepinte (93), Chambley (54), Dijon-Prenois (21), Nogaro (32) et Alès (30). lire aussi Le calendrier du Championnat du monde Lundi, un communiqué a annoncé que ce projet avait été abandonné à cause des mesures sanitaires trop compliquées à faire respecter dans une fan zone. « Au vu de la situation sanitaire actuelle et suite aux dernières annonces gouvernementales, ces "Expérience Fan Zone AMV" ne pourront malheureusement pas être organisées cette année », est-il écrit dans le communiqué. Un système de remboursement a été mis en place pour les spectateurs déjà munis de billets. Néanmoins, les organisateurs conservent tout de même un mince espoir de pouvoir accueillir du public : « Au cas où les autorités gouvernementales compétentes autoriseraient la présence de public d'ici fin avril/début mai avec une jauge réduite, nous envisagerons l'ouverture d'une nouvelle billetterie. » lire aussi Marc Marquez autorisé à reprendre la compétition