Moto GP : L'incroyable crash de Fabio Quartararo en vidéo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu'il était sur une excellente lancée, Fabio Quartararo s'élançait depuis la deuxième place lors du GP des Pays-Bas. Après un départ délicat, le Français s'est retrouvé à la bataille et s'est d'abord accroché avec Aleix Espargaro. Reparti dernier, le champion du monde a trop attaqué au point de se faire une énorme frayeur avec une violente chute. Heureusement sans gravité.

Leader du Championnat du monde et idéalement placé pour conserver son titre, Fabio Quartararo est en grande forme puisqu'il reste sur deux victoires. Deuxième sur la grille de départ du GP des Pays-Bas, le Français partait donc très confiant pour cette course. « Il y a un travail à commencer. On n'a pas pris le départ, je me sens bien. Les pneus tiennent bien et je pense qu'on peut faire ça bien », confiait-il au micro de Canal+ avant le départ. Il faut dire que le pilote Yahama mène largement le Championnat avec 34 points d'avance sur son plus proche poursuivant, à savoir Aleix Espargaro et 61 devant son compatriote Johann Zarco. Mais la course va mal débuter pour Fabio Quartararo qui perd deux places après avoir été large à la sortie d'un virage. Francesco Bagnaia a conservé la tête pendant que le leader du Championnat du monde se bat pour récupérer la deuxième place et suivre le rythme de l'Italien, son rival pour le titre la saison dernière. Mais le Français va commettre sa première grosse erreur de la saison.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles