Moto - MotoGP - Aragon - Francesco Bagnaia s'impose devant Marc Marquez dans le GP d'Aragon, Fabio Quartararo 8e

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Francesco Bagnaia a remporté ce dimanche le Grand Prix d'Aragon devant Marc Marquez et Joan Mir. C'est la première victoire en carrière de l'Italien dans la catégorie reine. Parti en troisième position, le leader du championnat Fabio Quartararo a lui échoué à la 8e place. Parti en pole-position, Francesco Bagnaia a réalisé la course parfaite sur le Grand Prix d'Aragon. L'Italien, en tête du début à la fin, a résisté aux attaques incessantes de Marc Marquez, pour remporter son premier succès en MotoGP. Il monte par la même occasion sur le podium du classement général. Parti en troisième position, le leader du Championnat Fabio Quartararo a lui échoué à la 8e place. lire aussi Les résultats Sur le circuit Motorland Aragon, le départ a rapidement installé un duo en tête de course. Dans le premier virage, Marc Marquez, parti en quatrième position, passait Quartararo et Miller pour se caler dans l'aspiration du poleman Francesco Bagnaia. Le duo a progressivement pris le large, reléguant le quatuor Miller, Espargaro, Mir et Martin à une seconde à la mi-course. Mauvaise opération pour Zarco Loin devant Fabio Quartararo, pris dans une bataille pour la 8e place, Francesco Bagnaia a gardé son sang-froid, collé par un Marc Marquez surmotivé à domicile. Dans le 21e tour, l'Espagnol a tenté de nombreux dépassements, sans jamais arriver à ses fins. En maîtrise, Bagnaia a finalement remporté la victoire -sa première en MotoGP à 24 ans- au terme d'un dernier tour sous haute tension. lire aussi Le classement Au classement général, l'Italien remonte à la deuxième place, à 53 points de Quartararo, qui possédait 65 unités d'avance sur son précédent dauphin, Joan Mir, au départ de la course. Mauvaise opération pour l'autre Français, Johan Zarco, 17e à l'arrivée. Le pilote Ducati, hors des points, redescend à la quatrième place du classement général. « Je suis tellement heureux, j'ai tellement travaillé pour arriver à cet objectif, s'est enthousiasmé le vainqueur Francesco Bagnaia à l'arrivée. On a été proches de la victoire plusieurs fois, c'est une libération de gagner enfin. D'autant que ça n'a pas été facile de rester devant Marc. Il n'est pas à 100 %, mais aujourd'hui, il avait soif de victoire, et il était agressif. C'est un rêve qui devient réalité. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles