Moto - MotoGP - Catalogne - Fabio Quartararo comme à la maison à Montmeló

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auréolé de son succès au Mugello, Fabio Quartararo arrive en Catalogne (Grand Prix dimanche) avec le plein de confiance sur l'une de ses pistes préférées. Il ne pourrait pas être dans de meilleures dispositions. Auteur d'une prestation « maousse » lors du dernier GP d'Italie, endeuillé par le décès de Jason Dupasquier, Fabio Quartararo arrive sur le circuit Catalunya-Barcelona, l'un de ses préférés. Déjà vainqueur la saison dernière à Montmeló, le Français y avait déjà brillé en Moto2 pour remporter son premier GP en carrière. lire aussi Au Mugello, Fabio Quartararo dit avoir gagné « pour Jason » Autant dire que ce n'est pas la petite modification sur le virage 10 qui devrait perturber le Niçois, qui arrive avec le taux de confiance au zénith et 24 points d'avance au Championnat du monde sur son dauphin et compatriote Johann Zarco. « Actuellement, je suis très content de ma moto, lance-t-il. Ici, c'est une piste que j'aime vraiment. J'y avais déjà bien roulé en Moto3. En Moto2, j'y ai remporté ma première victoire en championnat du monde. Et les deux dernières saisons ici en MotoGP ont été très bonnes aussi avec un podium et une victoire. C'est une piste qui correspond bien à ma façon de piloter. Je peux emmener beaucoup de vitesse notamment dans le dernier secteur. C'est une piste douce sans des changements de direction agressifs. Je pense que c'est une piste qui me convient bien. » lire aussi En Italie, KTM retrouve des couleurs Autant dire que le Français et sa Yamaha vont partir avec la pancarte de grands favoris dans le dos (début des essais libres vendredi à 9 h 55). Derrière lui, Johann Zarco - qui retrouve son coéquipier Jorge Martin, de retour de blessure - sera une nouvelle fois attendu comme ses collègues de chez Ducati Miller et Bagnaia. « Je suis content d'avoir une course juste après celle du Mugello, lâche le Français qui vient de s'engager pour une saison supplémentaire avec l'équipe Pramac. J'ai eu un bon feeling quand j'ai suivi Fabio (en Italie). J'ai pu voir des choses intéressantes que je vais pouvoir tester dès la première séance d'essais. Si je peux avoir encore un bon feeling, je pourrai faire une bonne course dimanche. »
Et alors que Marc Marquez continue sa réhabilitation - « on va voir si on peut améliorer un peu le feeling sur la moto, pour le moment, peu importent les résultats » -, Alex Rins manquera à l'appel. Le pilote Suzuki s'est en effet blessé à vélo ce jeudi matin en roulant sur le circuit catalan, enlevant une première épine du pied de Quartararo, Rins ayant partagé le podium avec le Français l'année dernière ici en Catalogne. lire aussi Classement du Championnat du monde MotoGP