Moto - MotoGP - Etats-Unis - Marc Marquez toujours en tête des essais libres du GP des Amériques

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Intraitable sur le circuit américain, Marc Marquez a de nouveau signé le meilleur temps ce vendredi lors de la deuxième séance d'essais libres du GP des Amériques à Austin. Le sextuple champion du monde MotoGP devance l'Australien Jack Miller et le Français Fabio Quartararo. Sur le sec ou le mouillé, le plus rapide aux États-Unis reste Marc Marquez. Ce vendredi, l'Espagnol a dominé la première journée des essais libres du GP des Amériques sur le circuit d'Austin. Le matin (17 heures en France), Marquez avait fait parler sa science des circuits à gauche sur le mouillé en dominant la séance d'ouverture. Lors de la deuxième séance, le pilote Honda a remis ça sur le sec en 2'04''164, tout en profitant de ce roulage pour déjà préparer sa course dimanche comme à sa plus belle époque. lire aussi Aux États-Unis, Marc Marquez est en terrain conquis Mais cette fois, alors que Jack Miller est toujours bien placé en embuscade (2e à 0''015), c'est bien Fabio Quartararo qui a retrouvé sa vitesse sur le sec. En difficulté lors de la première séance sur une piste séchante (15e temps), le leader du Championnat du monde est redevenu ce pilote fluide et rapide pour signer le troisième temps de la journée (à 0''202).

Ces trois-là ont d'ailleurs pris une belle option sur la qualification directe pour la Q2 (top 10 des essais libres) puisque de la pluie est probablement attendue ce samedi pour la troisième séance. Si c'est le cas, Pol Espargaro (4e à 0''388), Takaaki Nakagami (5e à 0''448), Francesco Bagnaia (6e à 0''499), Jorge Martin (7e à 0''513), Alex Rins (9e à 0''638), Enea Bastianini (10e à 0''672) et Johann Zarco (8e à 0''559) sont, pour l'heure, dans le bon paquet. lire aussi Johann Zarco « surpris » par l'état de son bras droit Le Français, opéré de l'avant-bras droit mercredi dernier pour soigner un syndrome des loges et un piège cubital, s'est pourtant bien comporté malgré une piste fortement bosselée. En revanche, une nouvelle fois, le champion du monde en titre Joan Mir est en ballottage défavorable (13e à 0''930), tout comme les revenants et pilotes Yamaha Andrea Dovizioso (14e à 0''973) et Franco Morbidelli (15e à 1''132) et Aleix Espargaro, à la fête depuis le saison mais victime d'une chute lors de son tour rapide (19e à 2''045). lire aussi Classement du Championnat du monde MotoGP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles