Moto - MotoGP - France - Jack Miller le plus malin lors de la première séance d'essais libres du GP de France

·2 min de lecture

L'Australien Jack Miller a signé le meilleur temps de la première séance d'essais du GP de France ce vendredi au Mans en jouant avec les pneus sur une piste détrempée. Il devance de plus d'une seconde le Français Johann Zarco et l'Espagnol Joan Mir. Vainqueur du dernier GP de Jerez, Jack Miller surfe sur une bonne vague. Dans une première séance d'essais libres piégeuse sur une piste détrempée au Mans, l'Australien a dominé les débats profitant d'une piste séchante à dix minutes du terme pour enfiler les pneus slicks et survoler les débats, vendredi. En 1'38''007, le pilote Ducati s'est offert une belle marge avec plus d'une seconde d'avance sur Johann Zarco (2e à 1''481), qui a conservé des pneus pluie et plus de deux secondes sur le reste de la bande emmené par le champion du monde en titre, Joan Mir (3e à 2''062). lire aussi Fabio Quartararo et Johann Zarco : « Gagner en France est la plus belle chose » Dans ces conditions difficiles, Marc Marquez est resté en embuscade (5e à 2''114), alors qu'aucune Yamaha n'apparaît dans le Top 10 provisoire, synonyme de qualification direct en Q2 samedi. Viñales, victime d'une petite chute, pointe à la 12e place (à 3''292), juste devant Morbidelli (13e à 3''416) et Rossi (14e à 3''517), alors que Fabio Quartararo n'est que 16e (à 3''634).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

De retour d'une opération de l'avant-bras droit mardi dernier, le Français n'avait pas les meilleures conditions pour remonter en selle. Comme il l'avait annoncé jeudi en conférence de presse, le Français veut essayer de prendre de l'expérience dans des conditions humides qu'il n'a pas encore eues beaucoup dans sa carrière en MotoGP. lire aussi Olivier Dufour, le chirurgien de Fabio Quartararo, explique les détails de l'opération du Français