Moto - MotoGP - France - Marc Marquez signe le meilleur temps de la 3e séance d'essais libres du GP de France sur une piste séchante

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Espagnol Marc Marquez a signé ce samedi matin le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du GP de France qui s'est déroulée une nouvelle fois sur une piste détrempée. Le top 10 des essais libres n'a pas bougé avec toujours Zarco et Quartararo en tête. Comme annoncé vendredi, la pluie s'est une nouvelle fois invitée ce samedi matin sur le circuit Bugatti du Mans. Dans ces conditions, le top 10 des essais libres, synonyme de qualification directe pour la Q2, n'a évidemment pas bougé avec toujours les Français Johann Zarco et Fabio Quartararo. Mais cette troisième séance avait une certaine importance puisqu'une piste séchante pourrait être une nouvelle fois le terrain de jeu dimanche pour la course. Et à la vue de ce samedi matin, Marc Marquez peut s'avancer comme un gros lion. Meilleur temps de la matinée (1'40"736), le sextuple champion du monde MotoGP a fait l'écart avec la concurrence, le surprenant Savadori pointant à 0''613.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Grand Prix de France : la renaissance de Johann Zarco Derrière, Bagnaia (3e à 0''716), Oliveira (4e à 0''721), Pol Espargaro (5e à 0''935) et évidemment Zarco (6e à 1''039) ont montré qu'ils pouvaient passer partout. En revanche, la matinée a été beaucoup plus compliquée pour Fabio Quartararo. Deuxième vendredi de la deuxième séance d'essais libres sur une piste sèche, le Niçois a montré cette fois ses limites sur une piste détrempée, des conditions qu'il n'a pas encore réussi à apprivoiser. Néanmoins, le Français est assuré d'être en Q2 (14h35) - à défaut notamment de Mir et Rins - où la pluie pourrait une nouvelle fois s'inviter. lire aussi Fabio Quartararo et Johann Zarco : « Gagner en France est la plus belle chose »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles