Moto - MotoGP - Italie - Pole position et record de la piste pour Fabio Quartararo au GP d'Italie, Johann Zarco 3e

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Fabio Quartararo a frappé très fort ce samedi en qualifications du GP d'Italie en réalisant la pole position avec le record de la piste. Il devance Francesco Bagnaia et son compatriote Johann Zarco, troisième sur la grille. C'est une habitude qui est bonne à garder. En lutte pour la tête du Championnat du monde depuis le début de saison, les Français Fabio Quartararo et Johann Zarco ont encore répondu présent ce samedi lors des qualifications du GP d'Italie. lire aussi Johann Zarco l'aime à l'italienne Dans une séance retardée de plus de 40' à la suite du très grave accident du Suisse Jason Dupasquier en Moto3 - héliporté à l'hôpital de Florence -, Quartararo n'a laissé aucune chance à ses adversaires. Lancé sur une série de trois poles de suite, le pilote Yamaha en a ajouté une quatrième (la 14e en MotoGP), en pulvérisant le record de la piste (1'45''187) laissant les autres à une demie seconde. Des autres, qui ne sont simplement que ses poursuivants au classement du Championnat du monde Francesco Bagnaia (2e à 0''230) et Johann Zarco (3e à 0''245). Dernier de la séance jusqu'à son ultime tour, Zarco sortait un nouveau tour dont il a le secret pour s'offrir une nouvelle chance d'ouvrir son compteur en catégorie reine dimanche. lire aussi Résultats des qualifications MotoGP Fabio Quartararo « Probablement le meilleur tour de ma carrière » « C'est probablement le meilleur tour de ma carrière, a lâché le Niçois au micro de Canal Plus. J'étais à la limite tout au long du tour. Quand j'ai vu le chrono, j'espérais évidemment la pole. Et pourtant, j'ai été piqué par une abeille juste avant la séance (rires). » lire aussi Rossi manque à ses fans Derrière eux, Aleix Espargaro et son Aprilia ont fait impression (4e à 0''351) alors que le double vainqueur de Jerez et du Mans Jack Miller sera en embuscade avec sa Ducati (5e à 0''411). Pour le reste, rien de nouveau. Comme à leur habitude, les Suzuki de Rins et Mir ont manqué de rythme sur un seul tour et partiront de la troisième ligne, juste devant Marc Marquez (11e). Le sextuple champion du monde, toujours à la recherche de sensations, a néanmoins réussi un joli coup en Q1 en jouant avec les nerfs de Maverick Viñales en le suivant toute la séance pour profiter de son inspiration. Un Viñales énervé, qui partira finalement 13e, deux lignes devant Valentino Rossi, toujours en délicatesse et incapable d'élever son niveau à domicile (19e).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles