Moto - MotoGP - Jorge Lorenzo, salué par ses rivaux à Valence

L'Equipe.fr
L’Equipe

Après l'annonce de sa retraite, ce jeudi, en marge du Grand Prix de Valence, Jorge Lorenzo, triple champion du monde de Moto GP (2010, 2012, 2015) été chaleureusement salué par ses principaux rivaux, Marc Marquez, Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. Marc Marquez (actuel coéquipier de Lorenzo chez Honda): « Cela a été une surprise même pour moi qui suis son coéquipier parce que dans l'équipe nous ne savions pas, surtout vu la façon dont il travaillait lors des dernières courses, qui était exactement la même que lors de ses premiers jours dans l'équipe. Je l'ai félicité de la manière avec laquelle il a pris sa décision. Jorge est un vrai champion et à partir du moment où il a senti qu'il ne pouvait plus être parmi les premiers, il a décidé d'arrêter. Cela montre la force de son caractère sur et hors de la piste. » Clap de fin pour Jorge Lorenzo, à 32 ans Andrea Dovizioso (coéquipier de Lorenzo chez Ducati en 2017 et 2018): « Jorge était mon rival. J'ai commencé à courir avec lui dans le Championnat d'Europe en 2001 et chaque année nous changions de catégorie en même temps. Il a gagné beaucoup de courses et de Championnats et peut être fier de sa carrière. C'est la loi du sport et parfois c'est difficile de rester au plus haut niveau. Il a eu de gros accidents ces deux dernières années et cela l'a affecté, mais ce qu'il a réalisé en Championnat du monde est énorme. » Valentino Rossi (coéquipier de Lorenzo chez Yamaha en 2008, 2009, 2010, 2013, 2014, 2015 et 2016): «Jorge est l'un des plus grands pilotes MotoGP de l'ère moderne. Nous perdons une partie très importante de notre sport. C'est un grand champion qui m'a souvent impressionné par sa vitesse et sa concentration. Lorsqu'il est arrivé en MotoGP, dès le premier instant, il a été très fort. Nous avons été coéquipiers pendant longtemps et il a été l'un de mes plus grands rivaux. Nous avons disputé ensemble certaines des plus belles courses dont je me souvienne. C'est triste que cela se termine mais je lui souhaite bonne chance pour l'avenir. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi