Moto - MotoGP - MotoGP : Johann Zarco espère que le report du début de saison va « tourner à (s)on avantage »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Confiné comme la plupart des pilotes de MotoGP, le Français Johann Zarco espère pouvoir profiter de cette coupure imposée par l'épidémie de coronavirus pour revenir encore plus fort sur le circuit. Confiné comme la majorité de ses collègues du Championnat MotoGP en raison de la pandémie de coronavirus, Johann Zarco a accordé une interview par Skype ce lundi à Canal +. Le pilote français, qui a signé en fin d'année dans l'équipe espagnole Avintia, a indiqué qu'il se sentait en forme. Toute l'actu liée au coronavirus « J'ai de la chance d'avoir ma maison dans le sud de la France avec un jardin, explique-t-il. Ça permet de garder cet équilibre sportif. Je fais du fractionné dans le jardin. J'aurais été prêt à attaquer la saison. Mais là, je pense que je serai vraiment préparé en tant qu'athlète quand elle (la saison) va reprendre. Je sais que l'aspect physique sera en place et il n'y aura plus que l'aspect technique et confiance sur la moto à prendre. » Johann Zarco « Si la pause est longue, peut-être que je serai moins perdu que les autres » Le Français ajoute d'ailleurs que ce temps pourrait lui être bénéfique. « C'est une période étrange. Mais je me dis que ça peut tourner à mon avantage. Devoir s'adapter rapidement, je l'ai déjà vécu l'an dernier. Le temps de signer avec Ducati, je n'ai fait aucun test avec eux avant d'attaquer en Malaisie. Je ne fais pas d'étincelles là-bas lors des premiers essais mais un beau chrono en troisième jour. Ça me donne confiance. Si la pause est longue, peut-être que je serai moins perdu que les autres. J'espère que ça va tourner à mon avantage. » Zarco sait improviser Pour le savoir il faudra néanmoins encore attendre. « Le mois de mai semble compromis. Tout est prêt pour être compétitif mais il n'y a pas de compétition. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi