Moto - MotoGP - Portugal - « Difficile de dire que la saison a été bonne » juge Fabio Quartararo, 14e du GP du Portugal

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Fabio Quartararo a encore connu une journée difficile ce dimanche à Portimão (14e) pour clore une saison faite de quelques hauts et de nombreux bas. Il voulait prendre du plaisir pour clore cette saison 2020. Malheureusement, dès le départ, les chances de s'amuser de Fabio Quartararo se sont envolées avec un problème avec son « holeshot device » (système pour abaisser l'assiette de la moto). Après un départ « horrible », le Français s'est battu comme il a pu au coeur du peloton, montrant une nouvelle fois qu'il est encore un peu tendre quand la machine se grippe. lire aussi Miguel Oliveira remporte la dernière course de la saison de MotoGP à domicile, Fabio Quartararo huitième au Championnat. Finalement 14e d'une course remportée par le Portugais Miguel Oliveira, le Français a surtout perdu trois nouvelles places au classement général du Championnat du monde (Pol Espargaro, Andrea Dovizioso et Jack Miller l'ont doublé) pour finalement se classer huitième, soit plus loin que l'année dernière, alors qu'il découvrait le MotoGP (5e, rookie de l'année). Surtout, il termine cette saison derrière son coéquipier Franco Morbidelli, qui, avec la M1 de 2019, a réussi à éviter la majorité des soucis de fiabilité du modèle 2020, signant une saison haut de gamme avec trois succès (il a encore fini 3e ce dimanche) et une place de dauphin derrière le nouveau champion du monde, Joan Mir. « Quand vous finissez les trois dernières courses aussi mal, c'est difficile de dire que la saison a été bonne, avoue Quartararo. Mais cette saison m'a quand même apporté trois victoires. Beaucoup de pilotes n'ont jamais gagné en MotoGP et j'en ai trois donc c'est très positif. Dans un sens, c'est une bonne saison mais également un peu triste. » lire aussi « Une semaine incroyable » pour Hervé Poncharal, le patron de l'équipe Tech3 Trois victoires (deux à Jerez, et Barcelone) et presque rien (une 4e place à Misano et une 7e à Brno comme meilleurs résultats), voilà comment on pourrait résumer cette saison du Français qui s'est déjà tourné vers 2021. « Il est temps de faire un break, lance-t-il. J'ai hâte de penser à ce dont j'ai besoin pour me battre pour le titre l'année prochaine. J'ai déjà commenté avec Yamaha. L'année dernière, je ne me suis jamais mal senti sur la moto alors que cette année, c'était toujours le cas, je n'ai pas souvent eu un bon feeling. Je pense que j'ai appris pas mal de choses cette année, même si ça a été une saison très difficile. Ça ne peut qu'être de l'expérience pour l'année prochaine. Il faudra regarder cette saison en tant qu'expérience et non en termes de performance. Mais j'ai eu trois victoires en MotoGP et ça, ça ne s'oubliera jamais. » Garder le meilleur pour revenir plus fort. lire aussi MotoGP : Quartararo fait son autocritique après une saison de montagnes russes