Moto - MotoGP - Valence - Valentino Rossi ne voulait pas « finir dernier » pour l'ultime course de sa carrière à Valence

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dixième de son dernier GP, la légende italienne Valentino Rossi a quitté ce dimanche le MotoGP la tête haute et le sourire jusqu'aux oreilles après des célébrations à la hauteur de son immense carrière. « Quelles sont vos premières impressions ?
Je ne m'attendais pas à ça. J'étais un peu inquiet à propos du dernier week-end de ma carrière. Parce que vous pensez toujours longtemps avant à ce moment et vous ne savez jamais si vous allez réussir cette sortie, à rester concentré, à ne pas être trop triste. Mais c'était vraiment une belle sortie. J'ai reçu beaucoup de soutien, et notamment des autres pilotes MotoGP et ce n'est pas banal. En course, j'ai réussi à finir dans le top 10, ça veut dire que je finis ma longue carrière avec les dix meilleurs pilotes du monde, c'était très important, ça veut dire beaucoup. Je pourrai dire que j'ai fini ma dernière course dans le Top 10 (rires). Et à la fin, c'était vraiment sympa, car on a fêté ça comme si j'avais gagné le Championnat. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais. lire aussi Bagnaia remporte le GP de Valence, Rossi (10e) tire sa révérence Comment s'est passée la course ?
Aujourd'hui (dimanche), j'ai ressenti une motivation et une concentration comme si je jouais le titre parce que la dernière course est LA dernière course. C'est important car on ne peut pas l'oublier. Et cela n'a pas été facile car j'avais beaucoup de choses à faire, beaucoup de pression. Je suis très fier de ça : j'ai réussi à bien piloter, à ne faire aucune erreur, j'ai donné mon maximum du début à la fin. « Je pense que ça va être plus difficile à vivre dans les prochains mois, probablement en mars, quand la saison va reprendre et que je ne serai pas là » Quelle analyse faites-vous de votre 26e et dernière saison ?
La saison a été longue et pas facile. C'était une saison cruciale pour moi, afin de savoir si j'allais continuer. Mais les résultats ne venaient pas. C'est facile de dire : j'arrête. Mais après le Portugal, je me suis dit qu'il fallait faire mieux car il ne restait qu'une course même si c'était sur l'un des pires circuits pour moi. Je ne voulais pas finir dernier. Et là, c'est au-delà de mes espérances. Je pense que c'est la meilleure course de ma saison. C'était important de faire un bon résultat aujourd'hui (dimanche). lire aussi Rossi, les adieux d'une légende Regrettez-vous des choses dans votre carrière ?
J'aurais aimé décrocher un dixième titre mondial (il en compte 9 dont 7 en catégorie reine). Mais la première chose que je regrette c'est que ce soit déjà fini. Je pense que ça va être plus difficile à vivre dans les prochains mois, probablement en mars, quand la saison va reprendre et que je ne serai pas là. Et peut-être que si j'avais fait autant d'efforts dans les premières années de ma carrière que lors des dix dernières, j'aurais pu gagner plus de courses mais c'est normal d'être un peu con quand on est plus jeune (rire). C'est quelque chose qu'on apprend avec l'expérience. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles