Moto - MotoGP - Yamaha : Fabio Quartararo ne sera pas pénalisé

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Sous le coup d'une pénalité pour avoir utilisé des soupapes de moteurs non homologuées lors du premier rendez-vous de la saison à Jerez, le constructeur Yamaha a été sanctionné par la Fédération internationale mais les pilotes de la marque nippone, comme Fabio Quartararo, s'en sortent sans pénalité. Le titre de champion du monde se jouera bien sur la piste. Ce jeudi, peu avant la conférence de presse du GP d'Europe à Valence (Espagne), la nouvelle d'une enquête lancée contre Yamaha se propageait dans le paddock. En cause, un problème d'homologation des soupapes des moteurs utilisées par le constructeur japonais lors du premier rendez-vous de la saison à Jerez (Espagne) laissant peser une menace d'une perte de pointes pour les pilotes de la marque (Quartararo, Rossi, Viñales et Morbidelli). Finalement, la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a été plutôt indulgente avec les pilotes puisque seuls le constructeur Yamaha et les équipes concernées (Yamaha Monster Energy et Petronas) ont été sanctionnés (50 points pour le constructeur Yamaha, 37 points de pénalité pour l'équipe Petronas et 20 pts pour l'équipe Monster, soit les points remportés lors du premier rendez-vous de Jerez). « En raison d'un contrôle interne, Yamaha Motor Company n'a pas respecté le protocole qui l'oblige à obtenir l'approbation unanime de MSMA (l'association des constructeurs MotoGP) pour les changements techniques », a indiqué le communiqué de la FIM.
Pour Fabio Quartararo, actuellement deuxième du Championnat du monde, le coup aurait été rude et le soulagement était grand ce jeudi dans le clan tricolore puisqu'il est assez rare qu'une décision de ce type fasse le distinguo entre les pilotes et leurs machines. Le Français va donc pouvoir s'élancer ce vendredi pour la première séance d'essais libres du GP d'Europe avec l'esprit léger.