GP d'Espagne : grosse désillusion pour Fabio Quartararo, grand bonheur pour Jack Miller

franceinfo: sport, Vincent Daheron
·1 min de lecture

À la surprise générale, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha) s'est fait cueillir sur le Grand Prix d'Espagne de MotoGP, finalement remporté par Jack Miller (Ducati Lenovo Team) devant son coéquipier Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), pour un doublé Ducati, et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha).

Longtemps en tête sur ce circuit de Jerez, le Français, apparemment touché au bras droit, a vu progressivement son avance fondre considérablement. Il a finalement terminé en 13e position, et laisse la tête du championnat du monde à Francesco Bagnaia. Johann Zarco a pris la 8e place sur la ligne d'arrivée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Vainqueur à deux reprises la saison passée sur ce circuit de Jerez, Fabio Quartararo a pourtant maîtrisé son sujet pendant une grande partie de la course avant de dégringoler, petit à petit, alors qu'il restait onze tours à parcourir.

Une avance qui fond comme neige au soleil

Parti en pole position, la troisième d'affilée sur ce Grand Prix d'Espagne après 2019 et 2020, le Niçois a limité la casse à l'extinction des feux. Sous la pression notamment des Ducati de Jack Miller ou Francesco Bagnaia, très puissantes en ligne droite, Quartararo entamait tout de même le premier virage en quatrième position. Mais, après quatre tours seulement, le jeune pilote de 22 ans reprenait déjà sa place de leader, et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi