Motos, étape 5 - Une victoire en suspens pour De Soultrait

Jean-Philippe Vennin
motorsport.com

Parti au sein du deuxième groupe de 15 pilotes dans la spéciale réduite à 345 kilomètres, Pablo Quintanilla s'est porté en tête d'entrée. Escorté par son équipier Andrew Short, un Américain de 20 ans issu du Supercross et qui dispute son premier Dakar, il n'a cédé le commandement qu'à hauteur du quatrième des six points de passage obligatoires – avant de repartir de plus belle.

Ayant repris sa domination après le ravitaillement, Quintanilla a creusé un écart significatif sur un Ricky Brabec qui avait bien limité les dégâts, jusque-là, sur sa Honda. Au dernier waypoint, le Chilien repassait virtuellement en tête du classement général.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Motos, étape 4 - Brabec s'impose et déloge Quintanilla

Par ailleurs, à ce même WP6, Adrien van Beveren semblait parti pour prendre la troisième place. Seulement, voilà : tout a été chamboulé dans la dernière portion de la spéciale et c'est son équipier chez Yamaha, Xavier de Soultrait, qui est venu s'adjuger sa seconde victoire d'étape après celle de mercredi... alors qu'il n'était que dixième au fameux dernier waypoint déjà mentionné.

Les dix premiers ont terminé en moins de trois minutes et demie mais Sam Sunderland, à 7'29, est resté dix minutes au chevet de Paulo Gonçalves qui a chuté et subi un léger traumatisme crânien ainsi que, peut-être, une blessure à la main droite. Le temps du pilote KTM devrait donc être corrigé.

Au classement général, Quintanilla ayant finalement terminé l'étape 3'56 derrière de Soultrait et surtout à 33 secondes de Brabec, celui-ci de rester leader pour 2'52. Toby Price est annoncé troisième à 3'21, suivi de Walkner à 6'17 et Van Beveren à 6'36.

Là encore, cependant, ce classement est sujet à caution car Sunderland, pour l'instant septième à 11'51, pourrait être un prétendant aux premières places si son temps dans la spéciale était modifié.

À lire aussi