Motta, Thiago Silva, Verratti...: Les réactions après Nice-PSG

Afin que Bastia puisse porter un maillot hommage pour Furiani, le PSG jouera en rouge au Parc des Princes.

Thiago Silva (défenseur du PSG) : "On sait que ça devient encore plus difficile. Ce n'est pas encore fini, mais presque. On doit essayer de gagner les trois matches. Ensuite, on aura la finale à jouer. Et après on partira aux vacances et on réfléchira à ce qui n'a pas fonctionné cette année (...) Les deux rouges ? Je pense que c'était exagéré. Mais nous ne sommes pas là pour parler de l'arbitrage. On a perdu un match important, et Nice méritait de gagner. Sur notre deuxième période, on aurait mérité un meilleur résultat cela dit (...) C'est un moment difficile. Mais on doit rester positif, et garder la tête haute. On doit continuer à travailler (...) Cinq défaites en championnat ? Ce n'est pas beaucoup selon moi. Mais pour le PSG, c'est différent. C'est vrai. Mais sur toutes les défaites qu'on a concédées, c'est celle de ce soir qui était la moins méritée (...) Le projet va continuer. On devait en passer par là. Des choses n'ont pas marché. L'année prochaine, on doit revenir plus fort. S'il y a des choses à changer ? C'est au président de répondre à ça".

Marco Verratti (milieu de terrain du PSG) : "On a fait une bonne deuxième mi-temps mais c’est ça le football, ils ont trois tirs, trois buts (...) Il nous reste des matches très importants. Une finale, il faut jouer à fond (...) Je pense qu’en début de saison on n’a pas bien joué car on pensait que c’était facile, on a perdu beaucoup de points."

Thiago Motta (milieu de terrain du PSG) : "Nice était supérieur en première mi-temps mais en deuxième on méritait un peu plus, c’est le football (...) Continuer à travailler en attendant la défaite de Monaco peut-être (...) Il a passé le match à provoquer certains joueurs, il a mis la pression sur l’arbitre, après vous voyez qu’il se relève et qu’il n’a rien mais bon on le connait. Il a réussi son théâtre (...) On fera les comptes à la fin de saison (...) On va se battre jusqu’à la fin."

Thomas Meunier (milieu de terrain du PSG) : "Grosse déception, surtout quand on voit la physionomie, en deuxième période on a vu le vrai visage du PSG. Un PSG dominateur qui provoque sans cesse le danger. Mais Nice a très bien joué le coup, les latéraux par exemple mais on peut s’en vouloir (...) Mathématiquement non mais ça va être compliqué quand on voit Monaco. Si on ne peut pas atteindre la première place on va jouer à fond pour la deuxième place (...)  Avec 8 victoires de suite on a vu un PSG digne d’être champion (...) Fatalisme ? Il ne faut pas être Einstein pour comprendre la situation. Aujourd’hui c’était le match à ne pas perdre (...) On a galvaudé quelques matches à domicile, Monaco, Nice. On n’a pas été assez tranchant (...) Par rapport aux ambitions de départ il manque un petit quelque chose".

Jean-Pierre Rivère (président de Nice) : "Ce match est la concrétisation de notre saison, on n’est pas là par hasard (...) Il y a trois points d’écarts il y a le goal average ça fait beaucoup. Nous on continue à faire nos matches on ne se focalise sur rien on joue au ballon. Les gars se sont fait plaisir ce soir (...)  Je pense qu’on a eu d’autres supporters qui n’étaient peut-être pas prévus au début du côté de Monaco et qui ont dû être très contents de notre prestation de ce soir."

Lucien Favre (entraîneur de Nice) : "On a fêté cette victoire mais de manière modérée. Un beau match très engagé avec de l'intensité. Nous avons marqué aux bons moments de la partie. Nous avons réalisé une bonne première période, le PSG aussi. Nous avons tenu le choc. Nous avons dû reculer après notre deuxième but. Nous prenons un but sur un corner qu'on n'aurait pas dû concéder. Il était important de rester dans le jeu (...) On va garder la même philosophie, Marseille ça va être un gros match, ils ont le vent en poupe, ils viennent d'en passer cinq à Caen. C'est une équipe qui a bien investi cet hiver et qui va le faire cet été. On a Angers et Lyon ensuite. On va prendre les entraînements les uns après les autres. Il y avait un magnifique ambiance au stade, c'est un plus. C'est mieux pour tout le monde".

Yoann Cardinale (gardien de Nice au micro de Canal+) : "Je suis très euphorique, a reconnu l’intéressé au micro de Canal+ après la rencontre. On est très content avec l’équipe. On avait à cœur d’être invaincus à domicile et on a réussi à battre le PSG. Il y a un gros travail tactique en amont. On a eu une grosse semaine, le coach Favre a très bien observé le PSG. On a travaillé toute la semaine et ça a payé. On est très fiers d’avoir fait déjouer cette équipe parisienne tout en respectant notre philosophie de jeu."

Loïc Tanzi à l'Allianz Riviera

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages