Moulai et Cruveillier éliminées en 16es de finale des Mondiaux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Romane Moulai a fini très fort mais trop tard pour impressionner les juges. (E. Garnier/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux Bleues ont été battues en seizièmes de finale des Championnats du monde, jeudi à Istanbul (Turquie) : Romane Moulai (- 50 kg) par l'Espagnole Fuertes et Caroline Cruveillier (-54 kg) par la Serbe Zekic.

Les deux Bleues en lice jeudi, en seizièmes de finale des Championnats du monde de boxe olympique (ex-boxeur amateur) à Istanbul (Turquie), ont été éliminées.

En fin d'après-midi, Romane Moulai (-50 kg) s'est inclinée aux points 2 juges à 3 (deux fois 29-28, trois fois 28-29) face à l'Espagnole Laura Fuertes Fernandez. Après avoir perdu le premier round, l'Espagnole s'est montrée beaucoup plus mobile. La Marseillaise a fini très fort, bloquant son adversaire dans les cordes, mais trop tard pour impressionner les juges.

Il reste deux Françaises en lice

En début d'après-midi, Caroline Cruveillier (-54 kg) a été battue aux points à l'unanimité (26-28, 26-28, 24-29, 25-29, 26-28) par la Serbe Jelena Zekic. L'arbitre cubain a été très gentil en ne les disqualifiant pas toutes les deux, les trois rounds étant une série quasi ininterrompue d'accrochages. Au deuxième round, Cruveillier recevait un avertissement pour accrochages. Dans le troisième, les deux adversaires en recevaient un simultanément pour avoir frappé après le break.

Les deux dernières Françaises remonteront sur le ring samedi en huitièmes de finale. Davina Michel (-75 kg) affrontera l'Ouzbèke Mavluda Movlonova, tandis que Rim Bennama (-48 kg) sera opposée à la Turque Ayse Cagirir.

lire aussi

Toute l'actualité de la boxe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles