Mourad Boudjellal sur le rachat manqué de l'OM : « Trop gros pour démarrer »

Mourad Boudjellal, ex-président du RCT. (F. Porcu/L'Équipe)

À la tête d'un projet de rachat manqué de l'Olympique de Marseille à l'été 2020, Mourad Boudjellal, aujourd'hui à la tête du Hyères 83 FC, assure ce samedi dans le « JDD » ne pas regretter que l'affaire ne se soit pas faite.

Dans une interview accordée ce samedi au JDD, Mourad Boudjellal, ancien président du RCT aujourd'hui à la tête du Hyères 83 FC (N2, 4e niveau), est revenu sur le fiasco du rachat de l'OM à l'été 2020 avant de retrouver les Olympiens en 32es de finale de la Coupe de France samedi prochain.

lire aussi : Le programme des 32es de finale de la Coupe de France

« Dans cette histoire, je me suis laissé séduire, c'était excitant, a-t-il expliqué. Je n'ai jamais voulu racheter l'OM, mais Ajroudi (Mohamed Ayachi Ajroudi, un homme d'affaires tunisien fortuné), lui, avait peut-être les moyens ou les investisseurs pour. Sauf qu'il voulait juste faire un aller-retour. Et surtout, il a menti car il n'a jamais eu de contact avec McCourt, alors qu'il me l'assurait. La médiatisation l'a rendu fou. [...] On était dans le délire total, le ridicule. »

« Je pense que je me serais lamentablement plant頻« Je n'ai pas été bon, mais je me fous de mon image, a-t-il ajouté. Même Picasso faisait des brouillons. [...] Tant mieux que ça ne se soit pas fait avec l'OM. C'était trop gros pour démarrer. Je pense que je me serais lamentablement planté. Et que j'aurais été chassé de Marseille avec le goudron et les plumes. »

En juin dernier, Mourad Boudjellal avait expliqué dans une interview à Nice-Matin vouloir « s'excuser » auprès de Frank McCourt, l'actuel propriétaire de l'OM.