Moussa N'Diaye (Hyères) admis en réanimation après son choc avec Bailly (OM)

Éric Bailly a été expulsé pour ce pied haut. (F.Faugere/L'Equipe)

Sorti sur civière après avoir été percuté par Éric Bailly (OM) en 32es de finale de la Coupe de France, le milieu de terrain d'Hyères, Almike Moussa N'Diaye a été admis en réanimation « par précaution ».

Percuté en pleine poitrine et à pleine vitesse par le pied d'Éric Bailly en 32es de finale de la Coupe de France face à l'OM (0-2), le joueur d'Hyères (N2) Almike Moussa N'Diaye a été admis en réanimation d'après Mourad Boudjellal, le président du club varois. « Il a été transféré à l'Hôpital Nord de Marseille et ils l'ont admis en réanimation, par précaution », a confié l'ancien président du RCT à l'AFP.

Pourtant, le staff d'Hyères s'était voulu plutôt rassurant dans un premier temps : « Plus de peur que de mal, rien de grave, peut-être une commotion », avait ainsi déclaré l'entraîneur adjoint Zaki Noubir sur la radio Maritima. À l'issue de la victoire de l'OM, le défenseur ivoirien s'est rendu dans le vestiaire des pensionnaires de N2 pour prendre des nouvelles du joueur blessé. Et lui offrir son maillot.

lire aussi : Toute l'actualité de l'OM