Moutet domine Wawrinka et affrontera Nadal au 2e tour de Roland-Garros

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Corentin Moutet, 139e mondial, s'est offert une belle victoire ce lundi au premier tour de Roland-Garros face à Stan Wawrinka (2-6, 6-3, 7-6 [2], 6-3), vainqueur du tournoi en 2015. Il sera opposé à Rafael Nadal au deuxième tour mercredi.

Ce n'était certes pas le Stan Wawrinka victorieux en 2015 en face de lui, mais Corentin Moutet s'est malgré tout offert une victoire de prestige contre le Suisse ce lundi au premier tour de Roland-Garros (2-6, 6-3, 7-6 [2], 6-3). Le Français, 139e mondial, rejoint au deuxième un autre lauréat, cette fois-ci treize fois vainqueur Porte d'Auteuil, en la personne de Rafael Nadal, facile tombeur de l'Australien Jordan Thompson (6-2, 6-2, 6-2) quelques minutes plus tard.

Wawrinka, retombé au 264e rang mondial après une longue période loin des courts en raison d'une blessure à un pied, avait pourtant mené la vie dure à Moutet en début de match. Grâce notamment à un gros service (5 aces), l'ancien troisième joueur mondial survolait la première manche, bouclée en moins d'une demi-heure (6-2, 28 min).

lire aussi

Le film de Wawrinka - Moutet

Une petite frayeur dans le 3e set

Mais porté par le public du court Suzanne-Lenglen, Moutet parvenait à sortir la tête de l'eau. Très agressif sur les deuxièmes balles de Wawrinka (71 % de points gagnés dans cet exercice dans la deuxième manche, 12 points sur 17), il breakait le Suisse à deux reprises pour recoller à un set partout.

Parti sur les mêmes bases pour la troisième manche avec un break rapide et deux balles de set à 5-3, il manquait néanmoins deux opportunités de prendre l'avantage et se voyait contraint d'aller au tie-break. Un jeu décisif parfaitement négocié (7-2) plus tard, Moutet virait en tête et prenait une belle option. Pas inquiété sur son service, il breakait dans le cinquième jeu du quatrième et bouclait son scénario parfait dès sa première balle de match après 2h51 de jeu (2-6, 6-3, 7-6 [2], 6-3).

lire aussi

Le tableau de Roland-Garros (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles