Mudryk à Chelsea : un transfert pas comme les autres

Lorsque l'on dresse le top 50 des plus gros transferts de l'histoire, celui de Mykhaylo Mudryk fait figure d'anomalie. À l'exception aussi de Neymar qui débarquait en 2013 au Barça en provenance du championnat brésilien, tous les autres joueurs faisaient déjà partie des sept meilleurs championnats européens (Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie, France, Pays-Bas, Portugal). Mudryk, quant à lui, arrive du championnat d'Ukraine, qui ne figure qu'au seizième rang des coefficients UEFA. Au-delà des cinq grands championnats du Vieux Continent, les joueurs de ce top 50 issus des Pays-bas et du Portugal provenaient des usines à joueurs prometteurs que sont l'Ajax d'un côté avec Antony, Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt, et le Benfica de l'autre avec João Félix, Darwin Núñez et Rúben Dias. De nombreuses questions découlent donc de ce transfert : un jeune joueur provenant d'un plus petit championnat et acheté à prix d'or peut-il…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com