Muhammed Cham a rallumé la lumière pour faire gagner Clermont contre l'OL

Sur le banc au coup d'envoi, Muhammed Cham (au milieu) n'a pas hésité à prendre ses responsabilités pour inscrire le but de la victoire clermontoise sur penalty (87e). (A.Martin/L'Equipe)

En retrait depuis plusieurs mois après un début de saison tonitruant, le jeune milieu autrichien (22 ans) a offert au Clermont Foot sa première victoire depuis près de trois mois.

Muhammed Cham avait commencé sa saison sur les chapeaux de roues avec trois buts lors de ses six premiers matches de Ligue 1. Puis, peu à peu, le milieu autrichien (22 ans, sous contrat jusqu'en 2026) s'était éteint, perdant sa place de titulaire avec le Clermont Foot. « Il était un peu moins bien, donc il ne débutait pas, a expliqué son entraîneur Pascal Gastien. Il fallait qu'il digère son début de saison. »

lire aussi : L'OL surpris à domicile par Clermont

Unique buteur dimanche sur la pelouse du Groupama Stadium, le jeune milieu autrichien, qui a remplacé Jim Allevinah à la 72e minute, n'a pas tremblé au moment d'aller défier Anthony Lopes. Grejohn Kyei, autre entrant côté clermontois, venait alors de voir son centre dévié de la main dans la surface par Castello Lukeba et Stéphanie Frappart, l'arbitre, avait validé le penalty après avoir consulté le VAR (86e). Sifflé par une partie des supporters présents qui ne cherchaient qu'à le déconcentrer, « Mo » ne s'est pas démonté et a pris Lopes à contre-pied (87e). « Il a une grande confiance en lui », a ajouté Gastien, heureux de voir son joueur, averti pour avoir ôté son maillot afin de célébrer son but, signer sa quatrième réalisation de la saison.

Ce but, Cham en avait besoin pour se remettre en confiance après plusieurs mois dans l'ombre. Il n'a donc pas hésité à se saisir du ballon pour tirer le penalty. Komnen Andric et Elbasan Rashani avaient déjà quitté le terrain, mais Saîf-Eddine Khaoui, deuxième dans la hiérarchie des tireurs clermontois, aurait pu s'en charger. « Il était concentré, je ne voulais pas le perturber, a confié Khaoui à propos de son coéquipier devenu international autrichien en septembre. Il était déterminé. Je lui ai demandé : "Tu tires ?", il m'a dit "oui". Je n'ai pas insisté. Je préfère ne pas me prendre la tête pour un penalty. En plus il le met, c'est encore mieux. »

Battus par Lille (0-2) à domicile mercredi, les Clermontois se sont rassurés en raflant ce derby et restent invaincus à Lyon où ils avaient arraché le nul la saison passée (3-3). Ils mettent surtout fin à une série de six rencontres sans victoire (3 nuls, 3 défaites), près de trois mois après leur dernier succès en Ligue 1, début octobre, face à Auxerre (2-1).

lire aussi : Le classement

« Pour nous, c'est une belle opération comptable, a souligné Pascal Gastien. On a 22 points, ce n'est pas rien pour une équipe comme nous. C'est une belle performance, il ne faut pas qu'on s'arrête là. » Après la parenthèse de la Coupe de France, le week-end prochain face à l'Olympique Strasbourg (R1), Clermont poursuivra son opération maintien à domicile le 11 janvier face à Rennes.