Myriam Nicole (après sa 2e place à Leogang) : « Je n'étais pas dedans »

Myriam Nicole. (Wolinski/Red Bull Content Pool)

Malgré sa 2e place ce samedi à Leogang, 3e manche de Coupe du monde, la Française Myriam Nicole a avoué ne pas avoir évolué dans les meilleures conditions.

Myriam Nicole (2e à Leogang) : « Ça a été un week-end très difficile. J'ai eu de nombreux doutes, je n'étais pas en pleine confiance. Aujourd'hui, sur le bas du parcours, dans la boue, là où je suis très à l'aise d'habitude, j'ai bloqué, je n'étais pas dedans donc je suis vraiment contente de finir deuxième. Camille Balanche a tué la course avec 11 secondes d'avance et honnêtement, vu d'où je reviens, je pouvais difficilement espérer mieux pour cette finale. Toute la semaine, j'ai dû me battre contre des pensées négatives, j'ai dû remonter la pente jour après jour donc je suis vraiment contente de n'avoir rien lâché. Lenzerheide arrive dans un mois, je vais continuer à fond ma préparation pour bien reprendre mes marques sur le vélo. À partir de juillet, le rythme des courses va être très intense donc place au travail ces prochaines semaines. »

lire aussi

L'actu du VTT

A. Pierron : « Vraiment compliqué »

Amaury Pierron (4e à Leogang) : « Ça a été vraiment compliqué. J'ai eu de bonnes sensations lors de mes entraînements, j'étais content de moi mais je n'ai pas réussi à maîtriser l'ensemble du parcours. J'ai senti que je n'étais pas en pleine confiance ce week-end. Pendant la finale, je n'ai pas été suffisamment relâché, j'ai fait beaucoup trop de fautes durant toute ma descente. Je suis clairement déçu de ma course même si au final, je ne m'en sors pas si mal avec cette 4e place. Maintenant, place à quelques jours de repos pour bien recharger les batteries avant de reprendre à fond la préparation. Le rythme des courses va s'accélérer, c'est maintenant que tout commence. »

Dapréla : « Une étape très mitigée »

Thibaut Dapréla (59e à Leogang) : « Cette troisième étape est très mitigée pour moi. Je me sentais bien dans ma descente, bien sûr mon vélo et puis à l'entrée du bois où c'était gras, j'ai poussé, je suis sorti un peu trop vite d'un virage, je n'ai pas vu qu'il y avait des racines, j'ai glissé dessus, je suis tombé et j'ai perdu beaucoup de temps parce que le vélo est resté bloqué dans les balises. Je ne suis pas satisfait de ma course, j'ai cette sensation de travail non terminé depuis trois ans car je chute à nouveau au même endroit. Aujourd'hui, je perds des points, mais c'est important de le prendre comme une expérience de plus qui me servira pour la suite. Maintenant, je vais m'entraîner dur durant l'entre-course, je serai là à Lenzerheide. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles