«Un mythe» tombe en ruines, le PSG en danger

Alors qu’Anne Hidalgo a annoncé que le Parc des Princes ne serait pas vendu au PSG, le club de la capitale chercherait déjà des options en cas de départ de l’enceinte parisienne. Construire un stade à Poissy est une éventualité… et elle semble totalement irréalisable pour Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris.

Et si le PSG quittait le Parc des Princes ? Vendredi dernier, Anne Hidalgo a annoncé que l’enceinte parisienne ne serait pas vendue au club de la capitale, une annonce qui est venue anéantir les plans du PSG qui espère toujours agrandir le stade. L’objectif est le même pour la mairie de Paris mais le Qatar refuse de payer les travaux de rénovation s’il ne devient pas le propriétaire du stade, une issue qui devient de plus en plus probable.

Le PSG bientôt à Poissy ?

Résultat, le PSG pourrait se pencher sur une autre solution. Le Stade de France a été évoqué mais cette option ne plairait pas vraiment aux dirigeants parisiens. Karl Olive, le maire de Poissy où est actuellement construit le nouveau centre d’entraînement du PSG, a lancé un appel du pied au club parisien. Interrogé sur cette hypothèse, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, n’y croit pas une seconde.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Plus on dit n'importe quoi, plus on a de chances du bruit médiatique »

Il évoque des « hypothèses toutes un peu bancales, notamment deux : le PSG quitte…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com