Négatif au COVID-19, Valentino Rossi tente de faire son retour

Léna Buffa
·2 min de lecture

C'est peut-être la fin du calvaire pour Valentino Rossi. Trois semaines après avoir déclaré des symptômes du COVID-19 et vu sa contamination confirmée, le pilote italien a obtenu ce jeudi un résultat de test négatif, première étape dont il avait besoin pour espérer faire son retour à la compétition.

Encore testé positif mardi malgré un isolement forcé depuis le 15 octobre et une forme rapidement retrouvée, Rossi risquait de devoir une nouvelle fois déclarer forfait s'il n'était pas en mesure de présenter les preuves requises de la fin de son infection. Deux tests négatifs sont en effet requis pour pouvoir réintégrer le paddock.

Le test réalisé ce jeudi a enfin apporté au pilote le résultat qu'il espérait, ce qui lui a permis, selon les règles en vigueur en Italie, de mettre fin à son isolement. Il va dans la foulé prendre la direction de Valence ce soir pour tenter d'y disputer le Grand Prix d'Europe. Une fois sur place, Rossi devra effectuer demain un autre test PCR : ce n'est que s'il obtient à nouveau un résultat négatif qu'il sera autorisé à accéder au paddock, et donc à retrouver son équipe et à prendre part au Grand Prix.

D'après les indications fournies par la Dorna à Motorsport.com, 24 heures d'attente étant requises entre deux tests PCR, le #46 manquera quoi qu'il arrive les Essais Libres 1 au programme vendredi matin et il lui sera par ailleurs difficile d'obtenir le résultat nécessaire à temps avant les EL2. Il pourrait ainsi ne reprendre la piste que samedi.

Si le résultat du prochain test est en revanche positif, Valentino Rossi sera remplacé par l'Américain Garrett Gerloff, auteur d'une saison remarquée en WorldSBK et choisi comme intérimaire possible par Yamaha au détriment notamment de Jorge Lorenzo.

Lire aussi :

Lorenzo pense que Yamaha doute de lui à cause du test de Portimão

Rossi s'apprête ainsi à faire son retour alors que ces deux forfaits et ses trois abandons sur chute lors des Grands Prix précédents l'ont fait glisser à la 15e place du championnat, à 79 points du leader, mathématiquement hors jeu pour le titre quoi qu'il arrive.

Avec German Garcia Casanova