"Je n'étais pas là pour vendre un produit", Philippe Tournon raconte sa vie comme chef de presse des Bleus

Paul Péret
·1 min de lecture

Il a côtoyé 7 présidents de la FFF (Fernand Sastre, Jean-Fournet-Fayard, Jacques Georges, Claude Simonet, Jean-Pierre Escalettes, Fernand Duchaussoy et Noël Le Graët), 9 sélectionneurs (Michel Hidalgo, Henri Michel, Michel Platini, Gérard Houllier, Aimé Jacquet, Roger Lemerre, Jacques Santini, Laurent Blanc et Didier Deschamps), 253 joueurs et passé 337 matches sur le banc de touche.

Témoin privilégié, il raconte dans "La Vie en Bleu" (paru aux éditions Albin Michel au début du mois) comment le football a changé de dimensions, au travers de nombreuses anecdotes. Il confie à france tv sport des détails supplémentaires pour mieux comprendre ce qui se passe à Clairefontaine (résidence des Bleus) ou au 87 boulevard de Grenelle à Paris (siège actuel de la fédération française).

Pourquoi avoir attendu aussi longtemps (plus de 2 ans après la finale de la Coupe du monde 2018), avant de faire paraître ce livre ?
Philippe Tournon
: "Il était hors de question dans mon esprit de «balancer» ! C’était une résolution prise de longue date : je me voyais mal trahir des secrets, dont j’avais été le témoin. Que ce soit dans les vestiaires, les causeries d’avant-match, les stages ou les voyages…6...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi