"On n’est pas programmés pour jouer le maintien" : Thomas Lombard confie sa vision et ses projets pour le Stade Français avant la rencontre face à Toulouse

franceinfo

Le Stade Français reçoit le Stade Toulousain, dimanche 5 janvier à 21h au stade Jean-Bouin, à l’occasion de la 13e journée du Top 14. Une rencontre a priori déséquilibrée entre le dernier du classement et le champion de France de rugby en titre. Mais c’est aussi un match qui sent bon le passé, le fameux Clasico du rugby français, et qui tombe à pic pour Paris qui veut renouer avec son passé.

Thomas Lombard, ancien joueur du club, nouveau directeur général, a accordé un long entretien à franceinfo, quelques heures avant la rencontre. Cette importance du passé, la lutte pour le maintien, le départ de Jules Plisson mais aussi l’avenir avec un nouvel entraîneur la saison prochaine, il n’a éludé aucun sujet.

franceinfo : On voit désormais à Jean-Bouin, et c’est nouveau, des photos des anciens joueurs du club, des maillots des différentes époques. Pourquoi cette volonté d’afficher l'histoire du Stade Français ?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Thomas Lombard : Je ne conçois pas la construction et la projection vers l’avenir sans tenir compte du passé. Alors, cela ne doit pas être une prison mais un socle qui amène la fierté, l’inspiration, la cohésion et la possibilité de se rassembler. Pour construire une famille, il faut se voir. C’est 130 ans d’histoire le Stade Français, donc on serait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi