Nadia Nadim : "L'Afghanistan fera toujours partie de moi, que je le veuille ou non"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

S'il fallait retenir un adjectif pour définir Nadia Nadim (33 ans), c'est "infatigable" qui sortirait en premier. Entre une opération au genou et un retour imminent au Danemark pour y entamer le dernier semestre de ses études de médecine, l'ancienne joueuse du Paris Saint-Germain - aujourd'hui sous contrat avec le Racing Louisville en D1 américaine - a pris le temps de parler du documentaire Nadia, de l'ombre à la lumière, diffusé ce mercredi sur Canal+ (21h10).


On dit que l'on maîtrise parfaitement une langue à partir du moment où l'on rêve dans celle-ci. Vous en parlez neuf. Dans quelles langues vos rêves se déroulent-ils ?
Cela dépend de qui je rêve (rires) ! Ou bien des gens qui sont autour de moi. S'ils parlent en anglais, je rêve en anglais. Si ce sont mes sœurs, je rêve en danois (elle a la nationalité danoise, NDLR). Si c'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles