Nakagami aimerait jouer le titre dans une saison "vraiment importante"

Vincent Lalanne-Sicaud
·3 min de lecture

Quand l'année 2020 a débuté, Joan Mir courrait encore après son premier succès et même son premier podium en MotoGP mais cela n'a pas empêché le pilote Suzuki de décrocher le titre mondial, dans une saison marquée par la pandémie de COVID-19 et l'absence de , qui ne compte aucun podium dans la catégorie reine, rêve d'un destin similaire.

Le pilote japonais s'apprête à disputer sa quatrième saison en MotoGP et pour la première fois, il disposera de la Honda de dernière génération. Avec désormais un équipement identique à ceux de tous les pilotes de la marque, Nakagami souhaite franchir de nouvelles étapes avec un premier podium, une première victoire... et pourquoi pas le titre. "Je vais essayer de continuer à progresser durant la saison", a déclaré le pilote du team LCR. "Je veux être prêt pour les tests de Sepang, ils seront très importants. L'intersaison sera chargée parce que je vais me préparer physiquement, pour être à 100% à Sepang."

"Je pense que je peux dire que la saison prochaine sera vraiment importante pour ma carrière. J'aimerais évidemment me battre pour le championnat. J'ai fait de gros progrès cette saison, donc je vais essayer de progresser et d'être constant au championnat. J'espère qu'on aura très vite un premier podium, ou même une victoire, et après, je pense que ce sera plus facile. Le premier objectif sera de se battre pour la victoire au Qatar, pour le début de la saison 2021."

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

Même s'il était absent en 2020, Marc Márquez est resté le modèle de Takaaki Nakagami, qui disposait de la machine avec laquelle le pilote Repsol Honda a conquis son sixième titre en MotoGP en 2019. Le pilote LCR pouvait donc s'appuyer sur les données de Márquez sur les courses de la saison 2019, une chose qui deviendra plus difficile cette année, avec une machine différente.

"Il sait tout des ajustements à faire sur la Honda", résume Nakagami. "La saison prochaine, je vais bénéficier de la moto de dernière génération et c'est très positif pour moi. Je suis très motivé pour la saison prochaine. Je pense qu'il y aura une grosse pression, parce qu'[en 2020], j'avais l'ancienne moto et que je pouvais utiliser les données de l'année précédente."

Lire aussi :

Pol Espargaró reçoit sa Honda à la maison !

Ces données ont permis à Nakagami de progresser la saison dernière, en rapprochant son style de celui de Márquez pour être efficace sur une Honda qui a la réputation d'être taillée pour le Catalan : "Après la première course de Jerez, on a réalisé que je devais modifier mon style de pilotage, analyser les données de Marc plus précisément. J'ai essayé de remarquer les principales différences, et c'était au freinage. J'ai essayé de, disons, m'adapter un peu plus au style de Marc, et ça a plutôt bien marché. Après Jerez 2, j'ai senti que c'était le style nécessaire pour piloter la Honda. Évidemment, ce n'était pas facile."

"Sur d'autres pistes, avec des virages différents, c'était une autre histoire, c'était plus dur. J'ai vraiment souffert sur certaines pistes. C'était dur de comprendre certains virages et d'adopter le style de Marc mais durant la saison, sur toutes les pistes, j'ai toujours essayé de faire dans le style de Marc. C'était intéressant. Ça a bien marché sur certaines pistes. Vous pouvez voir les résultats, on est de plus en plus rapide."

"Quoiqu'il en soit, la saison prochaine, je vais garder ça à l'esprit et essayer de garder un peu le style de Marc. Puis on verra. Je ne connais pas encore la moto 2020, le nouveau moteur. Il y a des choses différentes, comme le frein moteur."