Nancy organise un match de 50 heures pour les 50 ans du club

Marion Poidevin

À l’occasion des 50 ans de l’AS Nancy-Lorraine, un énorme match de 50 heures a été organisé sur trois jours par le club lorrain au stade Marcel-Picot.

Alexis Busin, accompagné de trois coéquipiers, a affronté une équipe de 80 enfants pour débuter ce match de 50 heures.

 

Depuis vendredi 18h, et ce jusqu’à dimanche 21h, un peu moins de 3 000 personnes vont se relayer sur la pelouse de Marcel-Picot pour disputer un match de 50 heures. La raison ? Il s’agit de célébrer les 50 ans du club nancéien crée en 1967. À chaque fois, deux équipes s’affrontent pendant 30 minutes, avant que deux autres ne prennent le relais et ainsi de suite. Pour débuter, 4 joueurs professionnels ont affrontés 80 enfants.


Pour Pablo Correa, “c’est original, je n’avais jamais vécu un truc pareil. C’est bien, c’est différent. Cela fait participer tout le monde.” L’entraîneur de Nancy ajoute cependant que “je ne vais pas jouer, je ne me trouve pas en condition !” Vendredi, le créneau de 21h à 21h30 était dévolu aux joueurs déguisés.

 


Du côté des inscrits à ce match géant, on trouve de tout. Des abonnés du club, des féminines, des professeurs, des vétérans de l’ASNL, des salariés et partenaires du club, des joueurs amateurs de la région, des enfants, des étudiants …


Au cours de cette rencontre unique, plusieurs records vont tentés d’être battus : le plus grand nombre de joueurs participants à un match, le plus grand nombre d’équipes, d’arbitres, de buts inscrits. “Il fallait qu’on marque les cinquante ans, c’est original, atypique mais c’est bien de marquer l’événement de cette façon” a indiqué le président Jacques Rousselot.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages