Nancy s'impose en prolongation contre Roanne, Cholet enchaîne en Betclic Elite

Dominic Artis a inscrit 16 points après la pause pour Cholet face à Pau. (E. Garnier/L'Équipe)

L'intérieur Stéphane Gombauld a placé le contre décisif en fin de prolongation pour donner la victoire à Nancy (103-102) face à Roanne samedi dans la 8e journée de Betclic Elite. Cinquième victoire d'affilée pour Cholet face à Pau-Lacq-Orthez (93-83).

Fin de match folle samedi soir à Nancy. L'intérieur Stéphane Gombauld a offert un succès (103-102) au SLUC après prolongation sur une action défensive face à Roanne devant 5500 spectateurs en extase lors de la huitième journée de Betclic Elite.


lire aussi

La feuille de match

Alors que le meneur de jeu Stefan Moody se faufilait vers le cercle à six secondes de la fin pour la victoire, le MVP 2022 de Pro B est intervenu en deuxième rideau et a repoussé la balle de match du Roannais. Maxime Roos a récupéré le ballon mais la tentative de l'ailier de la Chorale a échoué au gong final. Et le promu, pourtant diminué après les blessures de Meredis Houmounou et Aurèle Brena-Chemille, s'est offert un succès de haute lutte après un chassé-croisé haletant entre les deux anciens champions de France.


Kyle Vinales, l'homme fort

Gombauld a placé sept contres dans la rencontre, à une unité du record de la saison (8) détenu par le Parisien Ismael Kamagaté. Il a ajouté 19 points et 9 rebonds à sa ligne statistique. Le meneur de jeu Kyle Vinales (17 points, 7 passes, 6 balles perdues) avait permis au SLUC d'égaliser en fin de temps réglementaire (91-91) puis de revenir à niveau en fin de prolongation (102-102).

Caleb Walker (20 points, 11 rebonds) a ensuite réussi un lancer sur deux avant la balle de match roannaise neutralisée par Gombauld. À Roanne, Ronald March a frôlé le triple-double (28 points, 10 rebonds, 9 passes décisives, 38 d'évaluation) mais la Chorale attend toujours un premier succès en déplacement.


Cinq à la suite pour Cholet

Dans l'autre match de la soirée, Cholet a assuré un cinquième succès d'affilée face à Pau-Lacq-Orthez (93-83) et confirmé son autorité à la Meilleraie (4 matches 4 victoires). Au classement, les Choletais restent au contact du Mans, qui se déplace à Paris dimanche et de Boulogne-Levallois derrière Monaco. Dominic Artis (16 points en deuxième mi-temps, 21 au total) et TJ Campbell (16) ont été les leaders de l'équipe des Mauges qui était menée à la pause (40-41).

Mais une reprise mieux négociée lui a permis de prendre le contrôle du score dans le troisième quart-temps et de ne plus le lâcher même si les Béarnais de Vitalis Chikoko (20 points, 11 rebonds) ont fait de la résistance.


lire aussi

Classement et résultats de la Betclic Elite

À l'entame de la dernière minute, une faute technique sifflée contre Michael Stockton, de retour dans son ancien fief, a annihilé les derniers espoirs béarnais de mettre fin à quatre revers d'affilée.


lire aussi

Toute l'actualité du basket