Nantes condamné à un huis clos partiel avec sursis

La Beaujoire pourrait être partiellement fermée si des fumigènes étaient à nouveau utilisés par les supporters nantais. (P. Lahalle/L'Équipe)

Suite au mauvais comportement de ses supporters face à Fribourg, le 13 octobre, le club nantais écope d'une fermeture partielle avec sursis de la Beaujoire pour un match européen.

Trop animée, la rencontre de Ligue Europa de Nantes face à Fribourg, le 13 octobre, pourrait pénaliser les Nantais à l'avenir. L'UEFA a en effet condamné le club de Loire-Atlantique « à une amende de 20 000 euros et à la fermeture partielle du stade du FC Nantes (c'est-à-dire les secteurs/tribunes C, D, E, F) lors du prochain match de compétition de l'UEFA qu'il jouera en tant que club hôte, pour l'utilisation de feux d'artifice ».


lire aussi

Nantes, une soirée divine pour poursuivre le chemin en Ligue Europa

Mais cette fermeture partielle du stade « est suspendue pour une période probatoire de deux ans, à compter de la date de la présente décision ». Ce qui veut dire que la Beaujoire ne sera pas affectée pour le futur match de barrages des Nantais en Ligue Europa (une sorte de 16e de finale face à un troisième de groupe de Ligue des champions). Mais elle sera effective si de nouveaux incidents ont lieu.


lire aussi

Le PSG visé par un cas disciplinaire