Quand Nantes malmenait la Juve

SO FOOT

Il est des matchs où le résultat final n'a pas vraiment d'intérêt. Où les calculs ne sont pas de mise. Où seul le plaisir de jouer au football importe. Le Nantes-Juventus du 17 avril 1996 fait partie de cette catégorie. Lorsque la patte de Japhet N'Doram catapulte le ballon au fond des filets d'Angelo Peruzzi pour égaliser à la 69e minute, il n'est absolument pas question de qualification en finale de Ligue des champions. Mêmes s'ils se dépêchent à récupérer le cuir, les Canaris savent qu'ils vont s'arrêter au stade des demies. Mais hors de question pour eux de lâcher la rencontre. Pour l'amour du jeu. Pour le kif du ballon. Pour la fierté, aussi.


À l'époque, le FC Nantes, champion de France en titre, galère un peu sur la scène nationale. Plus de coupes nationales, éloigné de la place de leader en première division... En revanche, la Maison jaune convainc sur le plan européen. Deuxième de sa poule avec une seule…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages