Naomi Osaka chute d'entrée à l'US Open face à Danielle Collins

Comme à Roland-Garros en mai, Naomi Osaka quitte l'US Open dès le premier tour. (F. Seguin/L'Équipe)

La Japonaise Naomi Osaka a été battue (7-6 (5), 6-3) dès le premier tour de l'US Open par l'Américaine Danielle Collins mardi. Une première pour la vainqueure du tournoi en 2018 et en 2020.

Naomi Osaka a rejoint Emma Raducanu parmi les précédentes vainqueures de l'US Open déjà éliminées du tournoi. La Japonaise, double lauréate du Majeur new-yorkais, qu'elle a remportée en 2018 et en 2020, a été écartée mardi dès le premier tour par l'Américaine Danielle Collins (7-6 (5), 6-3), 19e mondiale.

Un scénario inédit pour l'ex-numéro un au classement WTA - désormais 44e mondiale -, jamais sortie du tableau de l'US Open avant le 3e tour depuis ses débuts sur le ciment américain en 2016. Cette défaite est également une première face à une adversaire qui ne l'avait jusque-là jamais battue, et qui revenait tout juste d'une blessure au cou.

« Honnêtement, je voulais juste jouer sans avoir mal au dos, parce que j'ai eu du mal pendant toute la saison sur surface dure depuis Toronto, a déclaré Osaka, elle aussi freinée par son corps récemment. Tout le monde doit faire face à des blessures. Pour moi, cela a été plus important cette année, mais c'est quelque chose dont je peux tirer des leçons. »

lire aussi

Le tableau femmes de l'US Open

Collins « n'avait rien à perdre »

« J'ai perdu contre Naomi trois fois auparavant (dont à Miami en avril), donc avant le match, j'avais beaucoup d'informations sur ce que je devais faire mieux, sur les domaines que je pouvais améliorer, s'est félicitée Collins, victorieuse pour la première fois de sa carrière sur le court Arthur-Ashe. Je me suis sentie heureuse de jouer ici. Je n'avais rien à perdre. »

Au prochain tour, Collins, finaliste du dernier Open d'Australie, affrontera la qualifiée espagnole Cristina Bucsa (118e mondiale) pour tenter de réitérer son meilleur résultat à l'US Open, un 3e tour en 2021.

lire aussi

Toute l'actu de l'US Open