Naomi Osaka ne laisse aucune chance à Serena Williams et se qualifie pour la finale de l'Open d'Australie

Loris Belin
·1 min de lecture

Naomi Osaka n'a pas fait de détail. Le choc des demi-finales a tourné court en faveur de la Japonaise, sortie gagnante sans ménagement de son idole Serena Williams jeudi en deux sets (6-3, 6-4) et tout juste 1h15 de jeu. La triomphatrice de l'édition 2019 à Melbourne retrouve la finale, elle qui avait remporté la dernière levée du Grand Chelem disputée en 2020, l'US Open. Elle signe par ailleurs sa 20e victoire de rang depuis le tournoi de Cincinnati, préparatoire au tournoi new-yorkais l'an passé. Encore irrésistible ce jeudi, elle se présentera samedi en grande favorite pour soulever son quatrième Majeur.

Osaka n'aura connu qu'une seule véritable frayeur, en tout début de match. Breakée d'entrée, et à un point d'être menée 3-0, Osaka a comme souvent fait preuve d'un temps de fébrilité dans les grands rendez-vous. Mais une fois ses nerfs maîtrisés et la machine enclenchée, la Japonaise n'a plus touché terre. "J'ai fait beaucoup de fautes dans les premiers jeux, j'étais nerveuse et j'avais peur au début, puis je me suis détendue, a-t-elle expliqué en conférence de presse. Le plus important pour moi, c'est de m'amuser."

La N.3 mondiale...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi