Naples-Liverpool (2-0) - Les Reds chutent au San Paolo !

Goal.com
Avec une défaite à Naples (0-2), Liverpool démarre sa saison de Ligue des Champions de la pire des manières.
Avec une défaite à Naples (0-2), Liverpool démarre sa saison de Ligue des Champions de la pire des manières.

La première place du groupe E aurait pu se jouer ce soir. En gagnant à Naples, Liverpool aurait pris une grosse option sur le leadership de la poule, mais les Reds n’ont pas réussi à percer la muraille napolitaine. Pire, Mertens a offert les trois points de la victoire aux Partenopei en fin de rencontre, sur penalty, avant que Llorente ne double la mise dans le temps additionnel.

Les hommes de Carlo Ancelotti auraient d’ailleurs pu ouvrir le score bien plus tôt, mais l’arbitre signalait à raison une position de hors-jeu de Lozano, très remuant ce soir. Mané réagissait dans la foulée, mais Meret détournait la frappe du Sénégalais en corner. Juste avant la pause, Firmino faisait passer un dernier frisson dans le stade, son tir rasant le poteau droit…

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Adrian retarde l'échéance

À la pause, les murs du vestiaire italien tremblaient. Ancelotti remettait ses hommes, mais aussi son système tactique en place. Et les effets se faisaient vite ressentir. Quatre minutes après la reprise, Mertens, obligeait déjà Adrian à effectuer une parade magistrale afin de garder les deux équipes à égalité. Et plus le temps passait, plus le San Paolo mettait la pression.

Salah et Mané ne s’embarrassaient pas trop des huées et sollicitaient rapidement Meret, mais c’est bien Callejon qui obtenait un penalty à dix minutes du terme pour une faute peu évidente de Milner. Solide dans sa tête, Mertens trompait Adrian et offrait ainsi les trois points à son équipe ! Et sur une énorme erreur défensive des Reds, Llorente doublait la mise dans le temps additionnel ! Quel scénario...

Pas d'inquiétude pour les Reds

Suffisant pour prendre la tête du groupe ? Non, car dans l’autre rencontre du groupe E, Salzbourg a littéralement étrillé Genk (6-2). À la différence de buts, les Autrichiens sont donc devant, mais ils ne devraient pas le rester bien longtemps. Pour Liverpool, l’heure sera donc à la réaction dans deux semaines. Mais pas d’inquiétude : la saison passée, les Reds avaient déjà perdu à Naples, sur le même score. La suite, tout le monde la connait…

À lire aussi