La Nasa a découvert de la glace d'eau sur la Lune qui pourrait être exploitée pour un voyage vers Mars

·2 min de lecture
La Nasa a découvert de la glace d'eau sur la Lune qui pourrait être exploitée pour un voyage vers Mars
La Nasa a découvert de la glace d'eau sur la Lune qui pourrait être exploitée pour un voyage vers Mars

Des chercheurs de la NASA ont découvert que la Lune était parsemée de plaques d'eau cachées. C'est une excellente nouvelle pour l'agence qui prévoit d'envoyer des astronautes sur la Lune, d'y installer une base permanente et de l'utiliser éventuellement comme point d'étape sur la route vers Mars. Ses ambitions reposent sur la capacité à extraire de la glace d'eau sur la Lune et à la décomposer en oxygène et en hydrogène pour en faire du carburant pour fusée.

Puisqu'il est extrêmement coûteux et difficile de lancer un engin avec suffisamment de carburant depuis la Terre pour amener les astronautes vers Mars, l'eau sur la Lune jouera probablement un rôle essentiel dans le démarrage d'une nouvelle ère d'exploration humaine de l'espace lointain. "On commence à faire des stations-service dans l'espace. Cela commence vraiment à réduire notre dépendance vis-à-vis de l'approvisionnement en carburant depuis la Terre", a déclaré Angel Abbud-Madrid, directeur du Centre des ressources spatiales de la Colorado School of Mines, à Business Insider US. "C'est vraiment ce qui nous empêche d'explorer l'espace lointain."

A lire aussi - SpaceX, Virgin Galactic... Voici ce que vous réserve le tourisme spatial dans les années à venir

Jusqu'à présent, la NASA ne savait pas quelle quantité d'eau pouvait être disponible sur la Lune, ni à quel point il serait facile de l'extraire. Mais deux études publiées ce lundi 26 octobre dans la revue Nature Astronomy rendent l'avenir de l'exploitation de la glace lunaire beaucoup plus prometteur.

L'une des études a confirmé pour la première fois la présence d'eau moléculaire dans la poussière à la surface de la Lune. L'autre a identifié des dizaines de milliards de petites régions froides dans l'ombre sur la Lune, où le Soleil ne brille jamais et où la glace est confortablement installée à la surface.

"Les deux études, de différentes manières, semblent indiquer qu'il y a plus d'eau disponible sur la surface lunaire que nous ne le pensions encore récemment", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple développerait son propre moteur de recherche en alternative à Google
Trottinette électrique : la Go Ride 80Pro à moins de 200 euros chez Cdiscount
Covid-19 : même une brève rencontre avec une personne infectée pourrait vous contaminer
Vous pouvez désormais savoir ce que contient le liquide de votre cigarette électronique
Le nouveau pilote automatique de Tesla serait loin d'être autonome, à voir les vidéos des utilisateurs