Natation - Amaury Leveaux met fin à sa deuxième carrière

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Sorti de sa retraite en septembre 2018 pour conquérir l'or olympique du 50m à Tokyo, le champion olympique 2012 du 4x100m a décidé de définitivement raccrocher. Son rêve olympique n'aura donc pas duré jusqu'au bout. Retraité en 2013 après une carrière faste qui le vit conquérir quatre médailles olympiques (dont l'or du 4x100m en 2012 à Londres), quatre mondiales (dont l'or du 4x100m en 2013 à Barcelone) et battre cinq records du monde en petit bassin (il possède toujours celui du 100m en 44''94), Amaury Leveaux avait annoncé son retour dans les bassins en septembre 2018 avec pour ambition de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo et de devenir champion olympique sur 50m. Un espoir après les championnats de France d'Angers Après avoir repris l'entraînement à Mulhouse sous la baguette de Lionel Horter, le coach de ses glorieuses années, Leveaux (35 ans) était ensuite parti à Dijon avec Eric Rebourg, le coach de ses débuts. C'est avec lui qu'il avait, aux Championnats de France en petit bassin d'Angers, en décembre 2019, montré quelques belles choses en terminant troisième du 50m. Avant, finalement, de revenir en juin 2020 à Mulhouse. Mais Leveaux plafonnait. Présent à l'automne à l'ISL dans les rangs des London Roar, il avait très peu nagé et ses temps étaient moyens. Coaché sur place par un Brésilien, il avait même reçu une proposition de sa part pour partir continuer l'aventure à Sao Paulo. Mais il avait décidé de rester en Alsace. Quatre médailles olympiques Il avait ensuite zappé, en décembre dernier, les Championnats de France de Saint-Raphael, point de départ des sélections olympiques. Il se disait alors trop peu compétitif et Horter, à ce moment-là, expliquait que son élève travaillait. Mais les liens se sont peu à peu distendus entre les deux hommes. Jusqu'à la rupture, fin février, sonnant la fin du rêve olympique de celui qui restera, pour beaucoup, un des plus grands talents de la natation français. Champion olympique du 4x100m en 2012, il compte également trois médailles d'argent (4x200m en 2012, 4x100m et 50m nage libre en 2008).