Natation - AUS - La Fédération australienne reconnaît des « comportements inacceptables » vis-à-vis de ses nageuses

·1 min de lecture

Après les accusations de misogynie lancées par Madeline Groves, plus tôt dans le mois de juin, la Fédération australienne a admis samedi que des « comportements inacceptables » s'étaient produits. La Fédération australienne a reconnu, samedi dans un communiqué, des « comportements inacceptables » depuis plusieurs décennies, après les accusations de Madeline Groves sur la présence de « pervers misogynes » dans le sport et les plaintes de six autres nageurs. Groves avait renoncé aux sélections olympiques L'instance était sous le feu des critiques depuis que Groves, double médaillée d'argent aux JO de Rio de Janeiro en 2016 (200 m papillon et 4 x 100 m quatre nages), s'était retirée des sélections olympiques, en juin, pour protester contre les faits de misogynie qu'elle dénonçait. Une réunion, en présence de la nageuse, a eu lieu vendredi. « Nous reconnaissons que certains membres de la communauté des nageurs ont fait l'expérience de comportements inacceptables, dont certains remontent à des décennies », a déclaré la Fédération, assurant également un travail « continu » pour y remédier. Création d'un panel féminin indépendant Selon les médias australiens, six autres anciens nageurs s'étaient présentés avec de nouvelles plaintes, dont une de nature sexuelle. La Fédération a spécifié qu'elle n'avait pas été formellement prévenue, mais qu'elle « comprenait la gravité de telles allégations ». « Nous enquêterons toujours sur toute plainte avec rigueur », a-t-elle ajouté. La Fédération australienne avait annoncé, peu après les accusations de Madeline Groves, le lancement d'une enquête indépendante et la création d'un panel féminin indépendant pour enquêter sur les questions relatives aux femmes et jeunes filles. lire aussi Toute l'actualité de la natation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles